Des salariés Carrefour motivés pour reprendre leurs magasins

mardi 3 juillet 2018
par  Iann Menay
popularité : 2%

Vendredi 29 juin, dernier jour d’ouverture des magasins Carrefour Contact concernés par la fermeture (Belle de Mai, Crimée, Jeanne d’Arc, Le Merlan et Sainte-Marthe), l’ANC 13 a effectué une tournée visant à apporter un soutien concret aux salarié-e-s des magasins marseillais. La tract remis est simple. Il dit notamment « Après avoir mené les combats sociaux victorieux aux côtés de la SCOP TI et de la Belle Aude, le moment de croiser le fer avec le géant de la grande distribution Carrefour est arrivé.
L’ANC est prête à accompagner les salariés dans la reprise en main de leurs magasins. »

Le géant de la grande distribution n’a pas facilité la reprise des commerces concernés par la fermeture.
Pendant que plusieurs salariés répondent à une offre de location gérance faite en interne, et que ces derniers essuient des refus, la CGT confirme la mise à l’écart d’une offre de reprise de 152 magasins sans que le syndicat n’ai été consulté ou même informé.

Un salarié de Carrefour Contact :

« J’ai fait une demande à Carrefour pour une location gérance mais ce dernier l’a refusée. »

En 2011 Carrefour vend ses magasins à DIA pour les racheter en 2014. Quatre ans plus tard le nouveau PDG annonce son plan stratégique ”Carrefour 2022” avec un virage vers le commerce en ligne et le numérique qui prévoit l’abandon de 273 magasins.
Le lundi 4 juin 2018, le comité central d’entreprise (CCE) de Carrefour Proximité confirme que 243 magasins baisseront leurs rideaux, avec un peu moins de 2000 emplois supprimés.

Une salariée de Carrefour Contact :

« J’ai participé à l’ouverture de ce magasin aujourd’hui et 17 ans après c’est moi qui le ferme, c’est une catastrophe. »

Vendredi 29 juin, dernier jour d’ouverture des magasins Carrefour Contact concernés par la fermeture (Belle de Mai, Crimée, Jeanne d’Arc, Le Merlan et Sainte-Marthe), l’ANC 13 a effectué une tournée visant à apporter un soutien concret aux salarié-e-s des magasins marseillais. La tract remis est simple. Il dit notamment « Après avoir mené les combats sociaux victorieux aux côtés de la SCOP TI et de la Belle Aude, le moment de croiser le fer avec le géant de la grande distribution Carrefour est arrivé.
L’ANC est prête à accompagner les salariés dans la reprise en main de leurs magasins. »

Les membres de l’ANC 13 qui faisaient la tournée ont été agréablement surpris de constater une grande motivation pour ce projet. Plusieurs salariés, clients et commerçants ont tout de suite adhéré à l’idée et souhaitent être accompagnés par l’ANC 13 et avancer vers une reprise en main de leur commerce. Deux magasins se distinguent par une détermination forte et une volonté certaine de défendre leur outil de travail.
Sur les 5 magasins les personnes rencontrées expliquent leur soutien par plusieurs éléments :

  • Le désir de conserver un magasin de proximité qui répond à un vrai besoin
  • La possibilité de se dégager de l’emprise de la grande distribution et de distribuer des produits de qualité et le plus locaux possibles
  • Le sentiment des salarié-e-s de connaître leur travail et de ne pas avoir besoin d’actionnaires qu’ils ne connaissent même pas mais qui pompent les bénéfices.
  • Ils sont séduits par l’idée que les salaries peuvent être au Cœur de la construction d’une entreprise qui aurait de nouveaux liens avec les producteurs et les consommateurs.


Portfolio

JPEG - 106.2 ko JPEG - 274 ko JPEG - 216.5 ko JPEG - 259.5 ko JPEG - 266.2 ko JPEG - 221.4 ko

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur