Lettre à Georges

lundi 13 avril 2020
par  Rouge Midi
popularité : 1%

L’ANC 13 a décidé lors de son dernier conseil départemental d’intensifier sa bataille pour la libération de Georges en demandant à ses membres d’écrire massivement à Georges une lettre de soutien et d’envoyer aux principaux responsables actuels de cet enfermement qui perdure scandaleusement un courriel exigeant sa libération (voir adresses en fin d’article).
A titre d’exemple, la lettre que Yves a adressé à notre camarade emprisonné.

Cher Camarade, mon frère de lutte.

Tu vois, compagnero, à force d’austérité, de casse de notre modèle social, le capitalisme, dans toute sa splendeur, est arrivé à la privation de libertés d’une très grande partie des citoyens de notre classe.

Camarade, l’ensemble des membres de l’ANC revendique ta libération, la légitimité de celle-ci est renforcée par la justesse de notre combat, de ton combat, en cette période misérable.

Camarade, tu purges une peine de prison depuis toutes ces années, pour t’être battu contre un système capitaliste qui doit disparaitre au plus vite. Ce système impérialiste est un grand virus pour les travailleurs du monde : on devrait en prendre la mesure à la température du mouvement social. Malheureusement, l’ensemble des travailleurs ne disposent pas de ce thermomètre social, il est brisé par les médias au service du gouvernement, par les grèves interdites à certains endroits, par les mouvements réprimandés, etc….

Camarade, exiger ta libération, en ce moment, peut paraitre comme un transfert de prison. Mais avant que la nôtre ressemble à la tienne, notre mouvement de lutte doit être à la hauteur de la puissance du camp d’en face.

Camarade, nous continuons à tout faire pour que ta libération transforme notre rêve en réalité, nous avons tous vraiment besoin de rêver à cet avenir meilleur, notre camp a besoin de toi.

La seule solution qui persiste en nous, c’est la disparition du capitalisme au nom de la survie du camp des travailleurs.

Camarade, on pense fort à toi… Sache que jamais nous ne te lâcherons, comme d’ailleurs, aucun autre de nos frères et sœurs qui subissent les répressions de ce capitalisme qui permet la renaissance de l’extrême droite.

Je t’embrasse.
Yves Couston
Membre de l’ANC 13 , secteur Vaucluse et militant syndicaliste.

Ecrire à Georges :
Georges Ibrahim Abdallah 2388/A221
CP de Lannemezan
204 rue des Saligues BP 70166
65307 LANNEMEZAN

Lettre d’exigence de sa libération à envoyer à :
- Madame la Garde des Sceaux, (nicole.belloubet@justice.gouv.fr)
- A Monsieur le ministre de l’Intérieur (https://www.interieur.gouv.fr/Conta...)
- A Monsieur le Premier Ministre (edouard.philippe@pm.gouv.fr),



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur