Déclaration du Parti communiste libanais

dimanche 16 août 2020
par  Rouge Midi
popularité : 2%

L’ANC est en total accord avec cette déclaration à laquelle elle s’associe et soutient sans faille le peuple libanais

Le Parti communiste libanais condamne fermement l’accord de reddition signé par les autorités des Émirats arabes unis avec l’ennemi sioniste sous les auspices de Trump, qui a laissé tomber tous les masques. Ce qui se passait pendant des années en secret se déroule désormais en public. Cet accord s’inscrit dans une série d’accords de trahison déclarés et secrets menés par les régimes arabes subordonnés et abandonnés, qui constituent les outils du nouveau projet au Moyen-Orient qui mettent en œuvre toutes les politiques américaines visant à liquider la cause palestinienne.

Le danger de cet accord réside également dans son timing en tant que processus de soutien direct à Trump lors des élections présidentielles américaines et dans l’annonce précoce des accords de trahison dans la région du Golfe arabe pour mettre en œuvre l’accord du siècle, mettant fin au conflit israélo-arabe et le remplaçant par toutes sortes de conflits ethniques, sectaires et sectaires pour briser la région. C’est l’accord qui s’ajoute à une longue liste de conspiration, de trahison et de complicité arabes officielles avec l’ennemi sioniste à différents niveaux.

La plus grande honte que cet accord inflige, car il survient à un moment où des millions de réfugiés palestiniens au Liban, en Syrie, en Jordanie et dans les pays de la diaspora sont laissés sans aucun soutien politique et économique, et leur droit de retourner dans leur patrie et avec l’approbation du système officiel arabe est perdu, de sorte que les terres libanaises et syriennes restent sous occupation sioniste directe, Plus de 10 000 prisonniers palestiniens croupissent dans les prisons d’occupation et notre peuple est affamé en Palestine occupée en raison du siège et de la politique de discrimination raciale et d’assujettissement pratiquée par l’occupation, en particulier en Cisjordanie et à Gaza, l’ennemi sioniste poursuivant sa politique d’expansion, d’annexion de terres et d’établissement de colonies.

Cet accord coïncide avec le crime résultant de l’explosion du port de Beyrouth et de la catastrophe sociale et nationale qu’il a laissée pour la capitale, son peuple et le Liban en général, car il est exploité à grande échelle. Le Parti communiste libanais met en garde contre le danger des objectifs politiques et économiques des propriétaires d’anciens et nouveaux projets coloniaux, tant internationaux que régionaux, alors que leurs flottes se rassemblent dans les eaux territoriales libanaises sous prétexte de fournir une « aide » au milieu d’un torrent de déclarations rejetées et condamnées dans la langue de leurs propriétaires expatriés, les unes après les autres, pour imposer leurs conditions. Et exploiter le siège et exploiter le désastre. Le Parti communiste libanais exprime sa gratitude aux peuples du monde, à ses États, à ses associations, à ses partis politiques, à ses organismes sanitaires et sociaux, ainsi qu’à tous les Libanais du pays d’origine et de la diaspora qui ont fourni et continuent de fournir gratuitement une aide humanitaire au Liban et à son peuple, soulignant la nécessité de fournir cette aide à ses propriétaires concernés.

Face à cette réalité, et à la lumière de l’intensification du conflit entre les peuples de la région et leurs forces de libération et de la résistance aux projets impérialistes visant à renouveler leur contrôle et à partager le pouvoir entre eux, et face aux régimes d’humiliation et de reddition, et face au rejet de l’occupation sioniste, renforcer et renforcer la résistance reste la seule option qui reste pour nos peuples arabes et le peuple palestinien en particulier. .

C’est l’option de continuer à résister à l’occupation et à affronter les régimes arabes de trahison, quelle que soit la durée et la difficulté de cette confrontation, et pour nous dans les soulèvements de nos peuples arabes et la position palestinienne unifiée contre l’accord du siècle est la base pour s’appuyer sur elle dans l’escalade de la résistance jusqu’à la réalisation de l’État national palestinien sur tout le sol national avec Jérusalem comme capitale, et le retour de tous les réfugiés sur la terre Et la libération des terres arabes occupées, la renaissance de nos peuples arabes et l’unification de leurs énergies populaires dans le cadre d’un nouveau type de mouvement de libération nationale et avec une nouvelle direction radicale qui pratique toutes les formes de lutte dans tous les domaines pour faire tomber les projets et régimes impérialistes qui leur sont affiliés.

Beyrouth, 14 août 2020,
Bureau politique du Parti communiste libanais



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur