Les brèves de décembre 2006

lundi 11 décembre 2006
popularité : 1%

-  AFRIQUE DU SUD : Pour remédier à l’absence de services médicaux dans les zones rurales, un train de la santé transporte de jeunes médecins et des étudiants en médecine vers les populations des campagnes.

-  ALGERIE : Le gouvernement continue de privatiser ; après le secteur industriel, il s’attaque aux banques avec la privatisation du Crédit populaire d’Algérie. Quatre banques françaises (BNP, Paribas, Société Générale, Crédit Agricole, Banque Populaire) sont sur les rangs pour racheter des parts de capital.

-  ALLEMAGNE : Un congrès de solidarité avec le Venezuela bolivarien s’est tenu fin octobre à Duisbourg avec la participation de nombreuses délégations venues d’Europe et d’Amérique Latine.

-  BELGIQUE : Les salariés belges du groupe Volkswagen poursuivent leur action contre les 4000 licenciements annoncés ; dès l’annonce des suppressions d’emplois, le cours de l’action Volkswagen a fortement augmenté.

-  BIRMANIE : Le pouvoir militaire maintient toujours en prison le journaliste et écrivain U Win Tin, vice-président de l’Association des écrivains birmans, alors qu’il était "libérable" en 2005 après avoir passé 17 ans derrière les barreaux. Il est puni pour avoir refusé de renier son engagement avec la Ligue nationale pour la démocratie, dirigée par Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la Paix, toujours assignée à résidence.

- BOLIVIE : Grâce aux ressources procurées par la nationalisation des hydrocarbures, le gouvernement a décidé d’accorder une bourse scolaire à plus d’un million d’enfants pour lutter contre l’analphabétisme et aider à les scolariser.

- GRANDE-BRETAGNE : Selon une organisation anglaise de défense des droits humains, "Privacy International", la Grande-Bretagne est le pays qui surveille le plus ses habitants avec plus de 4 millions de caméras (1 pour 14 habitants).

-  GRECE : L’organisation "Transparency International" publie chaque année un rapport sur la corruption en définissant la place de chaque Etat sur une échelle de 0 à 10 (10 équivaut à l’absence totale de corruption). La Grèce occupe le 54e rang avec 4,4 derrière l’Italie 45e. La France est à la 18e place juste derrière l’Allemagne.

-  GUINEE-BISSAU : Classée au 172e rang des pays les moins développés par le PNUD (Programme des Nations-Unies pour le Développement), la Guinée-Bissau a décidé d’utiliser les radios communautaires qui diffusent en langues locales pour faire passer les messages de santé publique.

- HAITI : La République de Haïti et la République sahraouie (RASD) ont établi des relations diplomatiques au niveau des ambassadeurs en réaffirmant leur engagement pour l’application du plan de paix conjoint des Nations-Unies et de l’Union Africaine au Sahara Occidental.

- ISLANDE : La décision du gouvernement de reprendre la chasse commerciale de la baleine, malgré le moratoire international, a été contestée par de nombreuses associations et des pays de l’Union européenne qui ont adressé une lettre commune aux autorités.

- ISRAEL : D’après un rapport publié par "la Paix Maintenant", mouvement israélien opposé à la colonisation, près de 40% des terres des colonies israéliennes en Cisjordanie ont été confisqués à des propriétaires palestiniens de "façon totalement illégale". Le rapport estime "qu’Israël s’est conduit comme un Etat mafieux en se livrant à des vols de terres privées au mépris non seulement du droit international mais aussi du droit israélien".

- ITALIE : Les états généraux de l’anti-mafia, qui se sont tenus à Rome en novembre, ont révélé que le trafic des déchets était devenu pour les mafias italiennes aussi lucratif que le trafic de drogue avec de graves conséquences pour l’environnement et la santé.

- JORDANIE : Au cours de la réunion du Conseil d’association UE-Jordanie (l’accord d’association est entré en vigueur le 1er mai 2002), l’Union européenne s’est préoccupée de la situation dans les prisons et les centres de détention avec l’utilisation de la torture et d’autres formes de maltraitance.

-  LETTONIE : Les parlementaires lettons ont désigné à la tête de la commission parlementaire des droits de l’homme, Janis Smits, un pasteur luthérien évangéliste, militant anti-homosexuel notoire, qui prône ouvertement un monde où les homosexuels, transsexuels et bisexuels n’ont pas le droit d’exister. Cette nomination a suscité de vives protestations au Parlement européen, au Conseil de l’Europe et dans de nombreux pays d’Europe.

- LIBAN : A l’invitation du Parti communiste libanais, de nombreux représentants de partis communistes [1] et progressistes, de syndicats et de mouvements de solidarité ont participé du 16 au 19 novembre à Beyrouth à une rencontre internationale de solidarité avec la Résistance.

-  LUXEMBOURG : La Chambre des députés devrait examiner prochainement un projet de loi sur la nationalité qui donnerait la possibilité pour les étrangers d’acquérir la nationalité luxembourgeoise sans renoncer obligatoirement à leur nationalité d’origine (reconnaissance de la double nationalité). Mais les conditions de résidence, de langue et "d’honorabilité" sont encore très restrictives.

-  MAROC : L’Internationale libérale (dont est membre l’UDF) a tenu son 54e congrès à Marrakech ; la quasi-totalité de ses membres (sauf la Suède) a soutenu la position du Maroc sur le Sahara Occidental.

- POLOGNE : Des collectifs de femmes manifestent chaque semaine devant le Parlement pour exiger l’abrogation de la loi anti-avortement adoptée sous la pression de l’Eglise catholique.

-  PORTUGAL : Alors que de nombreux licenciements sont annoncés dans le secteur automobile, les travailleurs du groupe d’aluminium étasunien Alcoa (2e producteur mondial) vont être touchés de plein fouet par la suppression de milliers d’emplois et la fermeture d’usines.

-  ROUMANIE : L’Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes dénonce la situation des Roms en Roumanie (qui va rejoindre l’Union européenne en 2007) et dans d’autres pays de l’Est. L’Observatoire dénonce notamment celle des enfants roms qui sont placés dans des écoles spéciales pour handicapés au lieu d’être scolarisés normalement.

- RUSSIE : Dans les dernières années de l’URSS, l’espérance de vie des habitants dépassait 70 ans ; en 2004, d’après un rapport de l’OCDE, elle a baissé de 5 ans pour revenir à 65,3 ans, notamment en raison des coups portés à la santé publique malgré une forte croissance économique (le PIB a progressé de près de 7% en moyenne entre 1999 et 2004).

- SAHARA OCCIDENTAL : Victimes de la répression des forces d’occupation marocaines (menaces, tabassages, emprisonnements, tortures), des jeunes sahraouis essaient d’émigrer vers les îles Canaries dans des bateaux de fortune ; ils sont nombreux à disparaître en mer. D’après certains témoignages, les responsables de la police marocaine les menacent et les "encouragent" à partir avec l’objectif de priver "l’intifada" sahraouie de jeunes militants.

- SUEDE : A peine arrivée au pouvoir, la droite s’attaque aux droits sociaux avec un projet de réforme de l’assurance chômage qui augmente les cotisations des travailleurs aux caisses de chômage et diminue les indemnités de chômeurs. Avec ce projet, le gouvernement veut récupérer dix milliards de couronnes (plus d’un milliard d’euros) pour baisser les impôts.

- TUNISIE : Après les magistrats, les avocats et les défenseurs des droits humains, c’est au tour des étudiants d’être la cible du pouvoir ; de nombreux militants de l’Union Générale des étudiants tunisiens (UGET), qui mènent la lutte pour garantir une indépendance effective de leur organisation vis-à-vis des autorités, ont été arrêtés et jugés pour "tenues de réunions non autorisées, troubles à l’ordre public, atteinte aux mÅ“urs".


[1Le PCF a décliné l’invitation NDLR



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur