N. Sarkozy à Rethel : violence et dédain.

mercredi 29 octobre 2008
popularité : 2%

Si la presse a largement annoncé et commenté le déplacement de notre omniprésident à Rethel elle a été beaucoup plus discrète sur les conditions du déroulement de celui-ci et l’accueil que les forces de police ont réservé aux manifestants.
Par chance Linsay y était...

Nicolas Sarkozy, c’est sûr, il viendra le mardi 28 octobre à Rethel. Nous, pauvres délaissés de ce Grand Petit Homme, y seront aussi. Nous, ce sont 300 manifestants protestataires, en colère et non résignés.

Le rassemblement protestataire était mieux que ce que l’on pouvait attendre, à onze heures, un jour de semaine, dans le Sud Ardennais, sous les parapluies, très colorés avec les drapeaux des organisations syndicales. Beaucoup de demandeurs d’emploi et de retraités, vu l’heure !

Beaucoup d’autocollants du PCF également, mais il y avait aussi quelques militants socialistes ou d’autres partis de gauche, « Rouge Vif » était lui aussi représenté . Parmi les militants syndicaux, on remarquait ceux de l’ANPE et de l’AFPA, intéressés au premier chef par la casse annoncée de leurs organismes par N. Sarkozy !
Mais ce n’était quand même pas la foule des grands jours de décembre 95 dans les Ardennes puisqu’il n’y avait pas de grève !
Ce devait quand même faire tâche pour le Président de la République, car il a fait évacuer les lieux.

Récit :

Rethel : nous descendons du bus, tout est très calme à notre arrivée, nous nous plaçons derrière les barrières pour pouvoir crier notre colère à ce président, qui avec un dédain certain , ignore et fait mourir notre département.

De l’autre côté de la barrière quelques gendarmes mobiles, bien équipés, on ne sait jamais, nous sommes peut-être de dangereux voyous.

Les manifestants crient leurs revendications, leur colère et leur désespoir, très dignes, les slogans fusent, l’Internationale résonne.

De l’autre côté de la barrière, soudain, il y a de l’agitation, les gendarmes mobiles se doublent, se multiplient, puis pullulent, vont chercher leurs boucliers, la lance à eau est prête, N.Sarkozy, ne doit pas être loin.

Puis, on se dit, ça y est ça va bouger.

La Marseillaise, résonne, s’enfle puissamment dans ce décor rappelant l’occupation ennemie.

Puis, les gendarmes mobiles enlève les barrières, les copines du PCF, Rouge Vif et manifestants du tout premier rang , sont saisis durement par les épaules (au début , je m’en souviendrai toujours, un jeune gendarme mobile m’attrapa fermement mais sans violence, disant même à ses jeunes collègues :« attention, il y à des dames », mais ce fut de courte durée, les « fauves », les endurcis étaient déchaînés.

« Reculez, reculez » disaient-ils, poussant, comme des tarés, femmes, anciens , quelle importance.

Les camarades et nous mêmes ne l’entendions pas de cette oreille et au lieu de suivre cet ordre, poussaient fortement avec courage, voulant avancer avec détermination.

Puis 2 véhicules de la police furent mis au milieu de la route, entourés par les gendarmes mobiles avançant pour nous refouler.

Jamais je n’avais vu de tels procédés durant, mes nombreuses manifestations.

Nous fûmes donc évacués, mais notre dignité ne nous quitta pas,pas question de détaler comme des lapins devant le chasseur .

Les slogans de « Sarko » « Facho », étaient dès plus justifiés.

Pas une seconde nous ne vîmes ce Président, qui venait apporter de soit disant bonnes nouvelles, des bienfaits pour les chômeurs de la région !!!!

Fin de manif  : la route est barrée par les 2 véhicules de gendarmerie, entourés de « jeunes », « très jeunes », gendarmes mobiles au premier rang (faut bien qu’ils s’endurcissent et se fassent du manifestant, non ???), qui baissent les yeux quand je les regarde. Je pense : des gosses sans travail qui se sont enrôlés pour éviter le « chômage », et eux j’ai l’impression qu’ils pensent « cela aurait pu être ma mère, ma famille, mes amis.. »

Règne Sarko, règne misère, violence et destruction.

Pour voir l’album photos de la manif cliquez ici

Mode d’utilisation de l’album

Dans la page qui s’ouvre les photos apparaissent en format réduit.

En cliquant au milieu et en bas de la photo un diaporama se met en route, en cliquant au milieu et en haut de la photo celle-ci apparait en format plus grand.

*********

On peut voir des vidéos de cette manif sur le blog de Michèle LEFLON élue communiste présente elle aussi



Commentaires

Logo de Linsay
jeudi 30 octobre 2008 à 23h31 - par  Linsay
jeudi 30 octobre 2008 à 12h31

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur