Y a-t-il un monde libre ?

mardi 5 janvier 2010
par  Charles Hoareau
popularité : 4%

Il fut un temps pas si lointain où le capitalisme pour justifier son système et ses choix de société parlait de monde libre pour désigner les Etats membres de son camp par opposition aux pays qui, ailleurs dans le monde, faisaient d’autres choix.

Depuis, en même temps qu’un certain mur, le terme est un peu tombé en désuétude pour être avantageusement remplacé par ceux de démocraties et de droit d’ingérence, ce droit utilisé pour justifier les guerres de notre temps – on devrait dire les bourbiers meurtriers – au Kosovo ou en Afghanistan et avec quel succès !!!

Pourtant ce monde libre dont le capitalisme ne parle plus guère existe.

-  Ce n’est pas celui des Etats qui se proclament les gardiens d’un ordre mondial qui serait immuable.
-  Ce n’est pas celui des puissances qui, se croyant au dessus des autres, se sont mises d’accord en aparté pour faire échouer Copenhague.
-  Ce n’est pas non plus bien sûr celui de ces gouvernements qui, au mépris de la volonté des peuples et donc de leur liberté, se coalisent pour faire la guerre en Afghanistan ou en Irak au nom de la lutte contre le terrorisme nouvel ennemi désigné
-  Ce n’est pas enfin les dirigeants de ce monde qui, dans la foulée des USA, n’ont pas renoncé au projet de « Grand Moyen Orient » et par là se rendent coupables de « non assistance à peuple palestinien en danger ».

Non si le monde libre existe, il existe en dehors d’eux, malgré eux.

- C’est le monde des peuples qui n’acceptent pas les injonctions de l’empire, les politiques d’occupation et la violence imposée aux populations.
- Celui de ces millions de femmes et d’hommes qui, à travers le monde, refusent les atteintes aux libertés fondamentales.
- Celui qui s’est battu hier pour la paix au Viet Nam et pour la fin de l’apartheid et la libération de Mandela en Afrique du Sud.
- Celui qui s’est mobilisé de tous temps contre toutes les guerres et qui aujourd’hui se bat contre le calvaire interminable imposé au peuple palestinien.

Ce monde là n’a pas l’indignation sélective mais se bat sur tous les fronts, sans distinction.

Depuis leur offensive de l’an dernier le gouvernement israélien, s’il a atteint, du moins tente-t-il de le faire croire, ses objectifs militaires ce qu’ont payé de leur vie 1400 civils hommes, femmes et enfants, il a perdu définitivement et jusqu’à changement radical de sa politique sa place dans le camp du monde libre.

Depuis le 27 décembre 2008, il ne se passe pas un jour sans que quelque part dans le monde, ne se manifestent des habitants du monde libre pour dire leur refus du crime organisé élevé au rang de politique d’un état qui a perdu toute légitimité.

En Israël même, les voix encore peu nombreuses mais déterminées, laïques ou religieuses, disent leur refus de la guerre et de ce nouvel apartheid imposé par les sionistes au pouvoir qui ne veulent pas de deux états ni – rêve encore plus fou – d’un état laïque qui serait terre commune.

Les USA, l’UE, l’Australie, bref les pays riches de la planète ont beau soutenir les colonisateurs, l’épais revêtement de propagande se craquèle de toute part.

Les pétromonarchies ont-elles depuis longtemps abandonné les palestiniens à leur sort ?
- Leurs peuples le leur reprochent et sous des formes diverses font savoir qu’ils ne lâchent pas ce combat juste.

Et ce combat a encore gagné en intensité en cette fin d’année 2009, un an après l’offensive nommée « plomb durci ».

On a vu des gens aussi différents qu’inattendus rejoindre le camp du monde libre et prendre des positions qui vont dans le sens du progrès humain :

-  Amnesty International a dénoncé le blocus de Gaza comme "une forme de punition collective de toute la population de Gaza, une violation flagrante des obligations d’Israël de la 4e convention de Genève".

- Human Right Watch a qualifié le Blocus de "une violation grave du droit international" et de son côté MSF appelle à la levée du blocus

-  L’ancien Président Jimmy Carter a déclaré que les habitants de Gaza sont traités "comme des animaux" et a appelé "à mettre fin au siège de Gaza" qui maintient 1,5 millions de personnes dans une extrême pauvreté.

- Le musicien anglais des Pink Floyd, Roger Waters a écrit, dans une lettre qui a fait le tour des médias du monde libre, son soutien et son admiration aux marcheurs de Gaza.

- Au Caire une rescapée de la shoah âgée de 85 ans a fait une grève de la faim pour pouvoir entrer dans Gaza.

Partout dans le monde se multiplient les manifestations en écho à la marche internationale pour Gaza, fort justement intitulée Marche pour la liberté.

Les occupants ont des tanks ?
-  Les marcheurs se réclament de Gandhi et de l’Intifada avec comme arme principale les voix de millions d’hommes et de femmes qui ont le regard tourné vers cette région mutilée, comme si la plaie Palestine saignait dans le cœur de millions d’êtres humains.

De millions d’êtres tout simplement humains, humains et libres.

On n’en finirait pas d’égrener la liste des villes de par le monde, petites ou grandes, où des gens se rassemblent dans ce combat pour la liberté :

San Francisco, Boston, Washington, Disneyland, Los Angeles, NY City, Waterville (USA), Edinburgh Ecosse, , Louisville (USA), Vancouver, Calgary, London Ontario Los Angeles, San Diego, La Jolla, Blue Hill, Northampton, Colorado Springs, Denver, Bellingham, Dubuque, Minneapolis, EREZ (Israel) , Dublin Ireland, Düsseldorf (RFA) Bethlehem, West Bank, Israel Corvallis Multicultural Literacy Center 128 SW 9th Street Corvallis, (USA) Sydney (Australie) Juneau, (USA) Syracuse, Doylestown (USA), Reims France, Brussels (Belgique) Bern, Switzerland Zurich, Switzerland, Little Rock, Sacramento, Olympia, (USA) Poznan (Pologne), Tübingen, Reutlingen, Bâle (Suisse) Albuquerque, Moscow (USA) San Francisco, Spokane, Toronto, Hartland, Chicago, Baltimore, Hamburg , Denver, Seattle ,Eugene, Freiburg (RFA), Woodstock, Colorado Springs, Berlin, Bamiyan (Afghanistan) Gainesville, Stockholm (Suède), Chicago, Illinois Dearborn,(Minesota) , Munich, (Germany), Phoenix, (Arizona) Santa Cruz, CA, St Louis, MO, Racine, (Wisconssin) Tünel-Taksim, Istanbul (Turquie) San Sebastian-Donostia, (Espagne) Houston (Texas) Redwood City (Californie) Athènes (Grèce), Rome, Naples, Turin, Northampton (Massachussets) Richardson (Texas),Nashville (Tenessee),
Genève, Rotterdam, Buchanan Street (at Nelson Mandela Place), Glasgow UK. Glasgow, Providence, Rochester, Montery, Porto Rico, San Juan, Philadelphie Barcelone, Marseille (France), Séville, Amsterdam, Heidelberg, Avignon, Lyon, Lille, Alençon, Rennes….

A Tel Aviv même plusieurs centaines de militants pacifistes israéliens, arabes et juifs ont défilé dans le centre ville pour protester contre le blocus imposé par Israël à la bande de Gaza. Les manifestants -plus de mille selon les organisateurs- ont scandé "liberté et justice pour Gaza".
Auparavant des militants anti-blocus avaient déjà manifesté des deux côtés de la frontière entre Israël et la bande de Gaza.

Le monde libre se moque des frontières et des murs…

Le député arabe israélien Taleb A-Sana a diffusé du côté israélien de la clôture par téléphone mobile, un message verbal du Premier ministre du gouvernement du Hamas, Ismaïl Haniyeh, soutenant la manifestation de Tel Aviv.
Aussitôt des députés d’extrême-droite ont réclamé publiquement la levée de l’immunité parlementaire du député et des poursuites judiciaires à son encontre pour "contacts avec l’ennemi".

Ne savent-ils pas que les hommes et les femmes du monde libre ne reculent pas devant la menace ?

Autour de Gaza des femmes et des hommes se battent par mer ou par voie terrestre pour briser le blocus en apportant vivres et médicaments
-  Dans le reste du monde celles et ceux qui n’ont pu se déplacer les encouragent de leurs actions de toutes sortes.

Les Etats qui se disent démocratiques refusent de protéger le peuple palestinien ?
- Le monde libre multiplie les initiatives contre le mur illégal, le blocus illégal, les démolitions de maisons illégales, les détentions illégales, les tortures illégales…l’occupation illégale.

La campagne BDS prend elle aussi de l’ampleur, en particulier dans les pays scandinaves et anglo-saxons, comme l’Angleterre où les syndicats viennent de décider de participer activement au boycott.

Partis, syndicats, associations, mouvements les regroupements sont divers et les coordinations s’organisent.

Dans ce combat pour la liberté, une représentante du monde libre, Amira AlKarem, jeune palestinienne rescapée de Gaza vient d’accomplir une première historique : le dépôt d’une plainte devant la Cour Pénale Internationale de la Haye. La justice rencontrera-t-elle la liberté ?

Dans ce combat qui mobilise le monde comment ne pas penser à cette vieille complainte [1] superbement interprétée par, entre autres, Joan Baez ou Léonard Cohen [2] et qui, chantée aujourd’hui dans le monde libre, donnerait sans doute ceci :

Les soldats étaient chez moi
Ils m’ont dit "Résigne-toi"
Mais je n’ai pas pu
Et j’ai pris mon arme

Personne ne m’a demandé
D’où je viens et où je vais
Vous qui le savez
Effacez mon passage

Ils ont détruit ma maison
Arraché mes oliviers
Pris l’eau de mon puits
Mais je m’accroche à ma terre

Emmuré dans mon pays
J’ai perdu femme et enfants
Mais j’ai tant d’amis
J’ai la terre entière

Un vieil homme dans un grenier
Pour la nuit nous a cachés
Les sionistes l’ont pris
Il est mort sans surprise

Hier encore, nous étions trois
Il ne reste plus que moi
Et je tourne en rond
Dans Gaza la martyre

Le vent passe sur les tombes
La liberté reviendra
L’Intifada cessera
Palestine vaincra

Le monde libre existe.
Il a une capitale,
Gaza.


En médaillon : quelque part dans une ville du monde libre...
Photo F C K


[1écrite en 1944 par Emmanuel d’Astier de La Vigerie — surnommé « Bernard » dans l’armée des ombres — et mise en musique par Anna Marly

[2voir au sujet de ce dernier la précision importante qu’apporte Mireille dans le forum et l’article paru sur France Palestine



Commentaires

Logo de Charles Hoareau
samedi 9 janvier 2010 à 09h00 - par  Charles Hoareau
Logo de <span class=GABRELLE" />
vendredi 8 janvier 2010 à 20h50 - par  GABRELLE

Agenda

<<

2020

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur