Version imprimable de cet article Version imprimable | envoyer l'article par mail title= Envoyer par mail

déclaration CGT 13 suite au vote du CG sur RMI

jeudi 24 mars 2005
popularité : 8%

DECLARATION DE L’UNION DEPARTEMENTALE CGT

DES BOUCHES DU RHONE

Les derniers chiffres le montrent, le chômage ne cesse de progresser dans notre pays et le nombre de Rmistes, lui, vient à nouveau de passer la barre du million. Cela prouve bien que toutes les mesures d’exonération et d’aide aux employeurs pour favoriser une soi-disant politique de l’emploi sont sans effet.

Au contraire, alors que se multiplient les cadeaux aux entreprises, celles-ci ne se privent pas de continuer à licencier et à délocaliser.

Dans les Bouches du Rhône on a une situation de pauvreté qui dure en s’aggravant et dépasse de loin la moyenne nationale. Une étude départementale récente fait état de 180 000 sans emploi -dont à peine 100 000 sont indemnisés et prés de 70 000 au RMI.

Pour l’UD CGT 13 une autre politique de l’emploi est possible. Celle-ci doit s’appuyer sur nos atouts économiques, notre filière portuaire, le développement de notre industrie. C’est la première voie pour faire reculer l’exclusion. Parallèlement, il faut mener dans notre département une réelle politique d’insertion, favoriser l’accès au logement, développer l’accueil et l’écoute de ceux qui sont dans le désarroi, développer des crédits suffisants pour permettre le droit à une formation de qualité, viser la gratuité des transports.

Le Collectif Excluons l’Exclusion qui rassemble les privés d’emploi, les salariés concernés professionnellement par cette problématique agit dans ce sens là. Dans ce contexte l’Union Départementale CGT 13, désapprouve la décision prise par le Conseil Général des Bouches du Rhône (contre l’avis de toutes les organisations syndicales) lors du Comité Technique Paritaire du 15 mars, décision pudiquement appelée « réorganisation du service insertion » alors qu’il s’agit en réalité de la mise en place d’un flicage des pauvres.

Les travailleurs sociaux qui se battent nationalement depuis 2 ans contre les lois Perben-Sarkozy ne peuvent évidemment pas accepter un dispositif qui, sous des apparences de « gestion saine », est en fait une machine à exclure.

Comme le dit le Collectif Excluons l’Exclusion, il faut s’en prendre à la pauvreté et non aux pauvres, aux vrais responsables de la situation et non aux victimes. La CGT continuera de s’opposer à toute radiation, à toute mesure d’exclusion et de discrimination, à toute politique du bouc émissaire. Elle se réjouit que dans ce combat les travailleurs sociaux, chaque jour plus nombreux, rejoignent le Collectif, agissant ainsi pour une vraie cohésion sociale et disant avec force le vrai sens de leur travail et de leur engagement professionnel.


Version imprimable de cet article Version imprimable | envoyer l'article par mail title= Envoyer par mail

Commentaires

Annonces

Abonnez-vous, soutenez Rouge Midi


Brèves

17 juin - Netanyahou l’apprenti sorcier.

La dis­pa­rition mys­té­rieuse de trois jeunes colons au soir du 12 juin aux alen­tours du bloc (...)

25 avril - L’U.E n’est pas l’avenir de la France.

Pierre Laval a dit beaucoup de choses au cours de sa longue vie politique. Presque toutes ont (...)

2 mars - ENFIN ! Fernando Gonzalez, l’un des cinq Cubains, a été libéré

Fernando Gonzalez, l’un des cinq Cubains, a été libéré Le combattant antiterroriste (...)

10 janvier - SMCM de Marseille : Victoire d’une lutte exemplaire

Les sirènes des navires n’ont peut-être pas retenti dans les ports de Corse et de (...)

12 décembre 2013 - Palestine : Ça bouge en Europe. Que fait la France ?

Il y a un mois le Pré­sident de l’AFPS adressait une lettre au Premier Ministre pour lui (...)

18 novembre 2013 - Lettre ouverture de Taoufiq Tahani, président de l’AFPS, à François Hollande

Monsieur le Président de la République, Vous vous rendez ces jours-​​ci en Israël (...)

17 octobre 2013 - Rencontre du CRIF avec le Parti Communiste

Le CRIF, cette officine communautariste qui soutient l’occupation et tous les dirigeants (...)

23 septembre 2013 - La France humiliée par l’armée israélienne d’occupation

Des diplo­mates euro­péens ont été mal­menés le 20 sep­tembre, à Khirbet al Makhoul dans la (...)

22 septembre 2013 - Maroc : la voiture du 1er ministre bloquée par les chômeurs

Maroc. Le premier ministre Benkirane bloqué par les diplômés chômeurs Benkirane sauvé par la (...)

30 juillet 2013 - Justice : La taxe de 35 euros enfin supprimée

Communiqué de la CGT L’instauration d’un timbre fiscal de 35 €, décidée par (...)