Les brèves d’octobre 2011

vendredi 7 octobre 2011
popularité : 2%

Notre rubrique, dont plusieurs d’entre vous demandaient la reparution, revient.
L’ami Jean Paul, absorbé par d’autres tâches a dû interrompre sa chronique mensuelle régulière des nouvelles du monde.
Nadir prend donc le relais et il sera aidé en cela par Jean Paul et les camarades de Polex.

Afghanistan : L’Afghanistan franchit vendredi 7 octobre le cap des dix ans de conflit depuis l’invasion menée par les Etats-Unis en octobre 2001. Aucune cérémonie ou évènement particulier n’est prévu pour marquer cet anniversaire.

Afrique du Sud : Le Parlement sud-africain a reporté le vote du projet de loi très controversé sur la protection de l’information. Le projet, dans sa forme actuelle, prévoyait des peines allant jusqu’à cinq ans d’emprisonnement pour toute personne dévoilant des secrets d’Etat.
Depuis des mois, la presse, la société civile mais aussi la Cosatu, la centrale syndicale alliée de l’ANC au pouvoir, se mobilisent contre ce texte. L’annonce du report a été accueillie de manière très positive par tous ses opposants.

Amérique : Mercredi 21 septembre, la cour suprême a refusé d’annuler l’exécution de Troy Davis. Juste avant son exécution, il a répété qu’il n’était pour rien dans la mort du policier pour laquelle il a été condamné en 1991.« A ceux qui s’apprêtent à m’ôter la vie, que Dieu vous bénisse », a-t-il ajouté.

Brésil : La justice brésilienne a ordonné mercredi 28 septembre l’arrêt des travaux du gigantesque barrage hydroélectrique de Belo Monte en plein cœur de la forêt amazonienne, auxquels s’opposaient les Indiens de la région et les mouvements écologistes.

Bruxelles : La Commission européenne a proposé jeudi 6 octobre de suspendre le versement des aides communautaires aux régions les plus pauvres et aux citoyens en difficultés pour obliger les gouvernements à maîtriser leurs comptes publics. Proposition préconisée cet été par le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel.

Cambodge : Des pluies diluviennes s’abattent sur le pays depuis deux mois. Le Mékong a quitté son lit provocant les pires inondations depuis dix ans avec un bilan de 167 morts dont 66 enfants. 300 000 hectares de rizières ont été submergés et plus de 23 000 familles ont été évacuées.
Ce sont près de 230 000 familles qui ont été affectées par ces inondations.

Espagne : Les expulsions de propriétaires surendettés ont connu un nouveau record historique au deuxième trimestre en Espagne, en hausse de 21,2 % par rapport à la même période de 2010, une année déjà record dans ce domaine, selon les autorités judiciaires.

Inde  : La commission économique au plan en Inde a affirmé qu’un villageois gagnant au moins 0,38 euro par jour n’était pas pauvre et ne pouvait bénéficier d’aides sociales. Quiconque vivant avec un salaire supérieur à ce seuil peut subvenir à ses besoins en nourriture, éducation et santé, a assuré l’organisme.

Japon  : Le gouvernement nippon a annoncé vendredi 30 septembre qu’une petite quantité de plutonium a été détectée en plusieurs lieux du nord-est du pays, largement en dehors de l’enceinte de la centrale, précisant que les teneurs relevées n’avaient rien d’alarmant.

Koweït  : Près de 3000 Koweïtiens ont participé, mercredi 5 octobre, à un rassemblement à l’appel de l’opposition pour dénoncer les affaires de corruption qui secouent le riche émirat pétrolier.

Pakistan : Plus de 400 morts, 8 millions d’habitants touchés et 75 % des cultures détruites par les inondations qui touchent la région du Sind, dans le sud du pays. Le Premier ministre, Yousaf Raza Gilani, s’est rendu dans les régions sinistrées du Sind et a annoncé l’octroi d’une aide de 20 000 roupies (167 euros) pour chaque foyer sinistré. Ces promesses n’ont toutefois pas été tenues.

Pakistan : L’UITBB, l’Union Internationale des syndicats des Travailleurs du Bâtiment, du Bois et des Matériaux de construction, affiliée à la FSM vient de lancer un projet pour aider les enfants touchés par l’esclavage, le travail en servitude pour dette et le travail forcé à aller à l’école.

Palestine : Dans une interview à Mediapart, Omar Barghouti a souligné le rôle très positif joué dans le monde par les syndicats et en particulier « La Cosatu d’Afrique du Sud, le Congrès irlandais de syndicats, le Congrès des syndicats écossais, le Congrès des syndicats britanniques ». Il a souligné aussi que « l’Université de Johannesburg a été la première à couper des relations avec une université israélienne, du fait de la complicité de cette dernière dans les violations par Israël des droits de l’homme. Le syndicat universitaire britannique UCU a adopté une motion de soutien à BDS. »



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur