Appel du théâtre Shams de Beyrouth

vendredi 21 juillet 2006
popularité : 1%

Amies et amis du théâtre

Nous vous envoyons ce message à partir de l’espace culturel Tournesol lieu de travail de l’association SHAMS (Jeunesse théâtre cinéma) à Beyrouth Rond point Tayyouneh

Nous sommes vivants.
Nous travaillons :notre théâtre est ouvert et un grand nombre de personnes (surtout des jeunes bien sûr) y convergent en dépit des bombardements sporadiques dont l’objectif est précisément d’isoler les quartiers et d’empêcher les communications. On s’exprime, on discute, on fait circuler les informations, on établit un modeste réseau de coordination entre les organismes sociaux et les regroupements de réfugiés du sud ou de la banlieue (cible privilégiée des bombardements israéliens).

Nous déplorons l’attitude de la France officielle et de ses insupportables médias pharisaïques (tout en sachant qu’elle ne représente pas celle de tous les français) et nous avons besoin des témoignages de solidarité humaine qui n’ont pas cours à TF1 ou dans « Le Monde ».

Nous regroupons des libanais de tous bords et de toutes confessions (intellectuels, artistes, travailleurs sociaux, étudiants,...chrétiens, musulmans, druzes, communistes, socialistes, croyants, athées, agnostiques...).

Sans adopter les thèses idéologiques et bellicistes du Hezbollah, sans les répliques irresponsables des vendeurs de pétrole arabe et des milliardaires libanais, nous réclamons le droit de dénoncer les crimes impunis de l’Etat théocratique d’Israël contre les enfants, les familles, les quartiers urbains, les villages du Sud et la complicité inexcusable de l’Europe dans le génocide palestinien et l’urbanicide libanais.

Nous sommes profondément en paix et libres
Nous jouissons de la vie sans casques ni cuirasses
Nous n’avons pas besoin de blindés pour nous déplacer
Nous n’avons pas besoin des médias internationaux pour penser
Notre dignité n’est dictée ni par Damas, ni par Téhéran,, ni par Tel Aviv, ni par Washington, ni par Paris, ni par l’ONU

Elle est enracinée dans cette humanité bafouée, écrasée par les Wehrmachts du « monde civilisé », exclue des « droits de l’homme » jalousement réservés à ceux qui les promulguent.

Nous allons bien et vous ?

Roger Assaf, Issam Bou Khaled, Kamal Chayya, Rawya El Chab, Zeina Saab De Melero, Saïd Sheran, Fadi El Far, Tarek Atoui...

Vous pouvez envoyer des messages de soutien à Shams à l’adresse suivante : rjassaf@cyberia.net.lb



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur