Le documentaliste Michael Moore : « Les Etats-Unis sont fondés sur le génocide et les esclaves ».

mardi 24 janvier 2012
popularité : 2%

Le documentaliste etasunien a déclaré que les Etats-Unis « n’auraient jamais obtenu la richesse qu’ils ont s’il n’y avait pas eu l’esclavage durant deux cent ans ».

23 janvier 2012. Dans un panel sur la pauvreté à l’Université George Washington, Michael Moore a déclaré que la classe riche entrepreneuriale des Etats-Unis a besoin de la pauvreté pour survivre, « spécialement celle des gens de couleur ».
« Leurs bottes ont été sur les cous des personnes de couleur dès le début », a dit le cinéaste documentaliste étasunien pendant que l’auditoire de l’Université George Washington applaudissait.

A son avis, « c’est une nation fondée sur le génocide et construite sur le dos des esclaves et ainsi commençons nous avec le problème racial ».

Moore considère que les Etats-Unis n’aurait jamais eu la richesse qu’ils ont « s’ils n’avaient pas eu l’esclavage durant deux siècles ».

Celui qui est aussi écrivain répondit aux commentaires formulés par les panélistes compagnons et au professeur de Princeton, Cornel West, qui assura que la pauvreté aux Etats-Unis est « moralement obscène ».

"S’il s’agissait seulement d’une question de noir ou marron (les gens), nous serions des voix dans le désert (...). Parce que pendant qu’il y a un visage de couleur noir ou marron dans la pauvreté, nous l’oublions complètement(...). S’il y a un visage blanc de la classe moyenne, alors c’est, oh non, nous avons un problème alors, nous devons combattre avec quelques choses, fit-il remarquer.

West exprima que le mouvement Ocupa montre la possibilité de se lever et de parler sur le sujet de la pauvreté et de l’inégalité économique.

Durant l’événement, West et Moore se relayèrent pour promouvoir la révolution sociale et politique contre les entreprises étasuniennes.

Le panel fut parrainé par le présentateur de télévision Travis Smiley et la chaîne de télévision PBS et transmis par la télévision publique en début de cette semaine.

Le Correo del Orinoco

Traduit de l’espagnol par Gérard Jugant



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur