Les nations latino-américaines ne reconnaissent pas le nouveau gouvernement

Fernando Lugo destitué comme président du Paraguay
lundi 25 juin 2012
popularité : 2%

« Je me soumets à la décision du Congrès et je suis disposé à répondre toujours de mes actes », a exprimé ce vendredi le désormais ex-président du Paraguay, Fernando Lugo, dans son premier discours à la suite de sa destitution. Il a exprimé aussi qu’il est sorti « par la porte la plus grande de la patrie ».

Le président légitime du Paraguay, Fernando Lugo, respecte la décision prise ce vendredi par le Sénat de son pays et accepte la destitution de sa charge de mandataire de la République disant qu’il s’en va « par la porte la plus grande de la patrie » qui est « celle du coeur » de tous ses compatriotes.

Avant que son cabinet ministériel et le groupe d’avocats de la défense participèrent à un procès imprévu contre le président, Lugo assura que le coup d’Etat ne fut pas seulement contre lui, mais contre « l’histoire et la démocratie paraguayenne ».

« C’est l’histoire paraguayenne, sa démocratie, qui a été blessée profondément, où ont été transgressés tous les principes de la défense, de manière lâche et traître et j’espère que ses exécuteurs ont présent la gravité de leurs faits », indiqua t’il.

Il dit aussi qu’il a agit « comme toujours dans le cadre de la loi », qu’il acceptait la destitution de sa charge et à son tour fit un appel pour que l’on ne nie pas le droit des citoyens de manifester soit en faveur soit contre la décision.

« Que le sang des justes ne se répande jamais plus pour des causes d’intérêts mesquins dans nos pays (...). Quasiment après quatre années d’exercice de la présidence, aujourd’hui je dis adieu comme président de la république, mais je ne renonce pas comme citoyen paraguayen, et je dois servir cette nation là où on a besoin de moi, comme je l’ai juré », a t’il assuré.

Ce vendredi, le sénat paraguayen a décidé, par 39 voix en faveur et 4 contre, de destituer le mandataire démocratiquement élu qui assuma le pouvoir après des élections pacifiques où il obtint plus de 40% des votes.

Durant le procès, les avocats de Fernando Lugo demandèrent un temps raisonnable pour préparer la défense du mandataire, car le procès pénal fut imprévu, mais le réquisitoire ne fut pas approuvé.

Avant ce qui est considéré comme la violation du processus de défense, le député Carlos Filizzola-qui fut un des quatre votants contre la condamnation-qualifia le jugement comme « un cirque qui ne tient ni pied ni tête », auquel il exprima son plus catégorique rejet.

Pendant ce temps dans les rues d’Asuncion (capitale), des centaines de personnes qui depuis ce jeudi étaient en veille exprimant son appui au mandataire, répudièrent la décision du Sénat et ensuite furent agressés par la police, qui employa des camions lance-eau pour les disperser.

Dans la journée la non reconnaissance de ce gouvernement prenait de l’ampleur.

L’Argentine a annoncé la suspension de sa participation au prochain sommet du Mercosur, alors qu’on parle d’une réunion de l’Unasur [1] dès ce mercredi.

Le bloc a décidé de « retirer au Paraguay, de façon immédiate, le droit de participer à la 43e réunion du Conseil du marché commun [2].et au Sommet des présidents du Mercosur, ainsi qu’aux réunions préparatoires », a indiqué le ministère argentin des Affaires étrangères, pays hôte du prochain sommet prévu jeudi et vendredi à Mendoza.

Le nouveau pouvoir paraguayen n’a pour l’instant été reconnu par aucun pays et de nombreux ambassadeurs ont été rappelés.

En outre, le président vénézuélien Hugo Chavez « va suspendre les envois de pétrole (au Paraguay). Nous le regrettons beaucoup, mais nous n’allons pas soutenir un coup d’Etat », a déclaré M. Chavez à Caracas.

Source : Telesur

Traduit de l’espagnol par Gérard Jugant


[1qui comprend l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, la Colombie, le Chili, l’Equateur, la Guyane, le Paraguay, le Pérou, le Surinam, l’Uruguay et le Venezuela

[2le Marché commun sud-américain comprend le Paraguay, l’Argentine, le Brésil et l’Uruguay



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur