A Marseille 6 jeunes tabassés gratuitement par des policiers en civil

jeudi 15 octobre 2015
popularité : 2%

Zoher Messaoudi est secrétaire général de l’union locale CGT des quartiers Nord. Il est arrivé une drôle d’aventure à son fils et à 5 de ses camarades collègues de lycée...

Zoher que s’est-il passé vendredi dernier ?

A 10h 15 mon fils finit son cours au lycée pour aller au stade à son cours de sport avec toute sa classe. Avant eux, dans un groupe précédent deux élèves ont eu des mots avec des adultes qui faisaient du sport sur le terrain et s’en vont en courant quand les adultes leur courent après. Sans doute dépités de ne pas avoir pas rattrapés les auteurs de propos insultants, les adultes par dépit, s’attaquent à 6 enfants du deuxième groupe dont mon fils et qui n’ont rien fait et passent leur colère sur eux. Les enfants sont blessés et hospitalisés. L’un d’eux qui a voulu défendre mon fils qui était à terre est embarqué par les personnes qui le mettent dans une voiture et là quand le gyrophare est mis sur le toit, tout le monde comprend qu’il s’agit de policiers en civil !!

Ce que je raconte les enseignants et le directeur de l’établissement le corroborent entièrement.

Quelle est la réaction des enseignants ?

Le proviseur a réagi en soutenant et en interpellant la police. L’établissement a prévu d’organiser une rencontre parents/enseignants. Tout le monde est choqué. Car même si c’était les fautifs que les policiers en civil ont attrapés ce n’est vraiment pas un comportement citoyen. Même s’ils avaient fait des conneries ce sont des enfants il ne faut pas les traiter comme ça.

Que comptes-tu faire ?

Ne pas en rester là. Porter plainte mais de façon collective. Je suis un militant et je ne veux pas laisser faire. Le fait de militer m’a appris à me défendre collectivement et j’en ai d’ailleurs parlé à l’union locale CGT dont je suis responsable qui m’a soutenu. Les personnes qui ont fait ça doivent assumer leurs actes.


En médaillon photo de la manif du 1er juin 2013 à Marseille contre toutes les violences



Commentaires

Logo de imanohe
mardi 25 octobre 2016 à 15h10 - par  imanohe

C’est une honte !
Cette histoire me ramène à la mienne vécue il y a maintenant 6 ans
On est rentré chez moi on nous a séquestré on nous a tabassé, les forces de l’ordre étaient là et aucune suite n’a été donnée. Dans le lot des victimes 4 arabes
Il faut se battre sans relache et dire stop à ces injustices qui nous empoisonnent l’existence
J’éspère que ces agents seront punis afin que cela serve d’exemple

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur