LA DIRECTION SNCF EN PACA FAIT ROULER DES TRAINS SANS CONTROLEUR PAR MANQUE D’EFFECTIFS

mardi 26 avril 2016
popularité : 2%

Dans un pays où les chômeurs se comptent par millions les pouvoirs publics trouvent encore le moyen de supprimer des emplois...

Communiqué de presse du 15 avril

PREAVIS DE GREVE CGT CONTROLEURS
LE 25 ET LE 26 AVRIL 2016

Alors que jusqu’à présent tous les TER PACA sont équipés d’un Contrôleur (ASCT Agent du Service Commercial des Trains) à bord pour veiller au confort des passagers, assurer la tranquillité et la sécurité des voyageurs mais aussi lutter contre la fraude, la direction de la SNCF a fait circuler des trains sans Contrôleur vendredi 15 avril 2016 par manque d’effectifs sur la ligne Aubagne/Marseille. Les Usagers sont livrés à eux-mêmes et la CGT craint que les trains en EAS (Equipement Agent Seul) circulant avec le seul Conducteur à bord se développent sur la région PACA. De plus, le métier de Contrôleur (ASCT) est avant tout une fonction de sécurité. Ce métier nécessite une aptitude médicale et une solide formation sur la sécurité ferroviaire, l’agent étant susceptible d’intervenir à tout moment pour effectuer une tâche de sécurité (incendie à bord, déraillement…).

Il y a deux jours, deux Contrôleurs de Toulon ont été agressés à Aubagne par des individus violents et munis de clés à molettes et qui n’ont toujours pas été interpellés par les forces de l’ordre. Alors qu’il faudrait renforcer la sûreté par la présence de Contrôleurs dans les trains, d’agents d’Escale et de Police Ferroviaire dans les gares pour assurer la sécurité des Cheminots et des Usagers, la direction SNCF en PACA préfère déshumaniser un peu plus les trains en faisant circuler des TER sans Contrôleur par manque d’effectifs. Cette situation dégrade un peu plus la qualité de service aux Usagers et augmente le risque d’agressions pour les Usagers et les Cheminots. Selon la direction, près de 6 700 actes malveillants, atteintes aux personnes ou aux biens, vols sans violence et incivisme, ont été commis en 2015 sur le réseau régional et plus de la moitié ont lieu dans les gares trop souvent déshumanisées. Supprimer le Contrôleur à bord des trains ne fera qu’aggraver la situation.

Lors de la plénière du 08 avril dernier, un protocole d’accord a été voté au Conseil Régional supprimant ainsi les Contrôleurs sur la ligne Aix en Provence/Marseille à la fin de l’année. La CGT a organisé un rassemblement devant le Conseil Régional pour dénoncer la disparition du Contrôleur et continue à informer les Usagers à travers une pétition en ligne : www.sauvonsnosterpaca.fr qui recueille déjà presque 3000 signatures. Lutter contre la fraude et sécuriser les trains en supprimant les Contrôleurs chargés de faire respecter les règles en vigueur à bord des trains est un non-sens de la part de la direction SNCF en PACA qui embauche en 2016, 74 Contrôleurs en CDD. Ces CDD ne peuvent ni Contrôler, ni verbaliser les contrevenants car ils ne sont pas assermentés.

Alors que le TER PACA a été classé dernier de France en matière de ponctualité et que les Usagers subissent tous les jours des suppressions et des retards (manque de personnel, manque d’entretien du matériel…), la direction SNCF en PACA peut se réjouir d’être première de France en matière d’embauche de faux Contrôleurs en CDD ! La CGT demande l’embauche de tous ces CDD pour qu’ils puissent exercer leur métier et répondre au sous-effectif.

Les Conducteurs refusent de circuler sans Contrôleur à bord car les impacts lorsqu’ils se retrouvent seul à bord du train sont évidents. Soumis à des injonctions contradictoires, constamment confrontés à des choix entre la sécurité des circulations, leur propre sûreté, celle des usagers, leur confort ou l’aide qu’ils doivent mais ne peuvent pas toujours leur apporter, et bien évidemment la qualité de la production (« faire l’heure »), les agents de Conduite peuvent très rapidement faire le mauvais choix et engager leurs responsabilités et la sécurité des circulations ferroviaire. Pour pallier à ce problème, la direction de la SNCF en PACA trouve des volontaires en payant des Conducteurs trois fois le prix pour qu’ils acceptent de partir sans le Contrôleur à bord ! La CGT ajoute que tous les TER ne sont pas équipés du système EAS (Equipement Agent Seul) sur la région PACA. Les rames les plus récentes disposent d’un système de fermeture des portes qui permet au conducteur de se substituer au contrôleur pour la fermeture des portes et amènent à moins de sécurité. C’est pourquoi, pour l’écologie et surtout pour ne pas mettre de Contrôleur à bord, la direction SNCF en PACA a fait circuler des rames Diesel disponibles et équipés du dispositif EAS sur la ligne électrifiée Marseille/Aubagne aujourd’hui et elle continuera à le faire dans les prochains jours.

Les Usagers du TER en PACA et les Cheminots méritent autre chose. Qualité de service, régularité, fraude, sûreté, maintien du Contrôleur à bord des TER sont des sujets dont devrait s’emparer sérieusement le Conseil régional et la direction de la SNCF.

Un préavis de grève a été déposé (Contrôleurs) par la CGT en PACA pour les journées du 25 et du 26 avril (préavis du 25 avril 1h00 du matin au 27 avril 8h00). La CGT revendique les emplois nécessaires pour assurer un service public de qualité, un véritable plan de lutte contre la fraude et que la prochaine Convention TER SNCF/Région stipule la nécessité d’un Contrôleur (ASCT) dans chaque train.

PETITION en ligne : https://www.change.org/p/cgt-cheminots-paca-sauvons-nos-ter-paca



Commentaires

Navigation

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur