L’UMP se prend les pieds dans les démentis.

jeudi 25 janvier 2007
popularité : 2%

L’ETAT-MAJOR de Sarkosy a multiplié les démentis plutôt laborieux après l’article du « Canard » (17/1) démontrant - document à l’appui - que le sacre de la porte de Versailles n’avait rassemblé que 25 000 personnes.

Et non pas 100 000 militants, comme l’avait prétendu l’UMP, affirmation répercutée obligeamment par la quasi-totalité de la presse.

« Le plan de la salle publié par »Le Canard« n’est pas le bon, il est dépassé », ont prétendu les proches du candidat.

Mais les mêmes se révèlent bien incapables de montrer un quelconque « vrai » plan qui prouverait comment 100 000 personnes auraient pu s’entasser dans un espace aussi restreint.

D’ailleurs, le document que nous avons publié est celui que l’UMP a transmis aux services de la préfecture de police chargés du contrôle des normes de sécurité.

Encore plus maladroit, le sénateur des Hauts-de-Seine Roger Karoutchi, chargé de l’organisation d’inscriptions des militants - et se contenter du chiffre de 20 949.

Les délires arithmétiques des Sarko’s boys ont au moins réussi à amuser Chirac.

"Personne, a noté Chichi devant son cabinet le 17 janvier, ne me fera croire que l’on peut faire entrer 100 000 personnes, ni même 60 000, ni même 50 000 dans un seul des halls de la porte de Versailles.

Il en faudrait trois pour arriver à ce résultat."

Le chef de l’Etat a d’ailleurs demandé à un de ses proches, réputé pour sa connaissance des meetings, combien de personnes avaient assisté à la fiesta de Sarkosy.

Verdict des calculettes élysiennes : pas plus de 25 000 à 27 000 personnes dans la salle.

Pour fêter son départ de l’Elysée et pour en avoir le coeur net, Chirac devrait louer le même hall...

Source Le Canard enchaîné du 24/01/2007

Transmis par Linsay



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur