Quand des habitant-e-s parlent...

lundi 2 mai 2005
popularité : 1%

LETTRE AUX ELUS

Nous sommes nous, résidents du 7e arrondissement considérés par vous comme des privilégiés. POURQUOI ? Nous avons un stade et quel stade ! ouvert pour les établissements scolaires et les soirs d’entraînement du club de football. En dehors de ça si nos enfants veulent taper dans un ballon ils le font sur le trottoir de notre quartier.

Nous avons aussi une piscine et quelle piscine ! Magnifique certes mais qui loin d’être municipale est ouverte uniquement à ceux qui ont pu obtenir, difficilement, un parrainage (droit d’entrée) et après avoir signé un chèque dont le montant a toutes les chances de nous réfréner. Nous avons également un jardin pour nos chers chérubins.

Le jardin du Pharo, très agréable, nous l’admettons, un des seuls jardins où les jeux de ballon sont tolérés, et, où la pratique du vélo ou du roller est à) surveiller de très près car depuis que vous, nos têtes pensantes, avaient décidé de nous imposer vos salles de congrès, [se tient] un ballet incessant de véhicules qui circulent dans les allées à des allures qui sont loin d’être celles autorisées.

Le seul avantage que nous avons c’est de voir la mer d’un peu plus près que les autres quartiers.

Après concertation et réflexion, nous avons constaté que, étant donné le montant de nos impôts locaux et le peu de prestations dont nous disposons nous avons largement payé le droit de stationner dans notre quartier. Alors, et d’une seule voix, nous vous crions sans négociation :

« PAS D’ HORODATEUR DANS NOTRE SECTEUR »

un horodateur, dans le quartier de la Plaine

Les résidents mécontents



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur