Les brèves de juillet 2010

vendredi 2 juillet 2010
popularité : 2%

. AFRIQUE DU SUD : Seize ans après la fin de l’apartheid, la répartition des terres entre Blancs et Noirs reste très inégale ; la lenteur extrême de la réforme agraire entraîne des violences. Les 34.000 fermiers blancs exploitent encore 82% des terres agricoles.

.BELGIQUE : S’appuyant sur les dispositions de la loi belge en matière de compétence universelle, deux avocats belges ont annoncé le 23 juin à Bruxelles le dépôt d’une plainte pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre contre 14 dirigeants politiques et militaires israéliens pour des actes commis à Gaza lors de l’opération militaire « Plomb durci »

. CUBA : A l’initiative du psychanalyste Hervé Hubert, un colloque international s’est tenu à la Havane du 9 au 11 juin sur le thème « Transidentités, genre et culture » avec la participation de transsexuels et de psychologues.

. DANEMARK : Le 23 juin, l’Alliance Rouge-Verte a tenu son rassemblement annuel de la Saint-Jean à Copenhague ; Finn Sörensen, membre de la direction et syndicaliste, a apporté son soutien à la lutte des travailleurs grecs victimes d’une crise dont sont responsables « l’Union européenne, le gouvernement grec et les spéculateurs ».

. ESPAGNE : Deux syndicats espagnols ont annoncé une grève générale le 29 septembre contre les plans d’austérité du gouvernement Zapatero que le directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn, a récemment félicité.

. GRECE : Les femmes sont les plus pénalisées par la réforme des retraites qui prévoit l’allongement de l’âge légal de la retraite de 60 à 65 ans pour les hommes et de 55 à 65 ans pour les femmes ; pour assurer le plan de rigueur, le gouvernement grec envisage de vendre des îles.

. IRLANDE : Après la Grande-Bretagne, les autorités irlandaises ont décidé d’expulser un diplomate israélien pour protester contre l’utilisation de faux passeports irlandais dans le meurtre à Dubaï du militant palestinien Mahmoud Al-Mabhouh.

. ISLANDE : Le Conseil de l’Union européenne a décidé le 17 juin d’ouvrir les négociations d’adhésion avec l’Islande bien que 57% des Islandais soient favorables au retrait de la candidature de leur pays.

. ISRAËL : Le comité central du Likoud, le parti du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a approuvé le 24 juin à l’unanimité la poursuite de la colonisation en Cisjordanie ; dans un communiqué, il se dit « favorable à la poursuite de constructions partout en Eretz Israël (le Grand Israël), notamment dans le Néguev et en Galilée, dans le Grand Jérusalem et en Judée-Samarie ».

. ITALIE : L’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) a demandé au gouvernement italien d’abandonner ou de modifier son projet de loi sur la surveillance électronique ; adoptée par le Sénat, cette loi limite l’utilisation des écoutes téléphoniques dans les enquêtes judiciaires ainsi que leur diffusion dans les médias.

. LIBYE : Malgré la protestation de nombreuses ONG et associations des droits de l’homme, la Libye a été élue au Conseil des droits de l’homme de l’ONU qui compte 47 membres élus pour 3 ans ; le groupe Afrique y comprend, outre la Libye, l’Angola, la Mauritanie et l’Ouganda.

. LUXEMBOURG : En 2009, d’après les estimations d’Eurostat, le pouvoir d’achat par habitant varie de 1 à 7 au sein de l’Union européenne ; avec 268 (indice 100 pour la moyenne européenne), le Luxembourg arrive en tête devant l’Irlande et les Pays-Bas. Ce sont la Bulgarie et la Roumanie qui occupent les dernières places.

. MEXIQUE : La 2e session du Tribunal international pour la liberté syndicale au Mexique, qui s’est tenue à Mexico, a condamné « la politique systématique de l’Etat mexicain visant à restreindre la liberté syndicale, à annuler l’embauche collective, à refuser le droit de grève.... » ; le Tribunal a également lancé un appel aux autorités mexicaines à « mettre fin à la criminalisation de la protestation sociale et à la militarisation des conflits ».

. MAROC : La lutte des étudiants de l’Université d’Agadir se poursuit malgré le blocus policier et de nombreuses arrestations ; l’intervention policière a fait échouer le boycott des examens (les étudiants ont été enfermés dans les salles et insultés) et a entraîné des dizaines d’arrestations ; certains étudiants arrêtés, notamment des dirigeants syndicaux, sont poursuivis devant les tribunaux pour résistance aux forces de l’ordre et destruction de biens.

. NORVEGE : L’organisation internationale pour la protection des ressources naturelles au Sahara occidental « Western Sahara Resource Watch » (WSRW), qui a son siège à Oslo, a appelé le 22 juin les Nations unies à agir pour arrêter le pillage des ressources naturelles du Sahara occidental, notamment pêche et phosphates.

. NOUVELLE-CALEDONIE : Au cours de la réunion du Comité spécial de l’ONI chargé de l’application de la déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et peuple coloniaux, la représentante du FLNKS a insisté sur la nécessite de respecter l’Accord de Nouméa signé le 5 mai 1998 en estimant qu’il n’y avait pas d’autre alternative que l’indépendance pour ce territoire autonome.

. POLOGNE : Avec la Suède et la République tchèque, la Pologne est un des pays les plus hostiles à la révision de la position commune de l’Union européenne de 1996 sur Cuba comme le souhaitait la présidence espagnole.

. ROUMANIE : Sous la pression du FMI et de l’Union européenne, le gouvernement roumain a décidé le 26 juin d’augmenter la TVA de 19 à 24% après que la Cour constitutionnelle ait rejeté une partie des coupes budgétaires annoncées conformément à l’accord conclu avec le FMI.

. SAHARA OCCIDENTAL : Dans son rapport annuel 2010, Amnesty International dénonce la répression dans les territoires sahraouis occupés par le Maroc : « Les pouvoirs publics ont renforcé les restrictions à la liberté d’expression des partisans de l’autodétermination du Sahara occidental. Cette année encore, des défenseurs sahraouis des droits humains et d’autres militants ont été harcelés, et notamment placés sous étroite surveillance, menacés et brutalisés par des membres des forces de sécurité. Les autorités les ont inculpés pour des motifs politiques, de toute évidence pour les punir ou les dissuader d’exprimer leur opinion et de recueillir des informations sur la situation des droits fondamentaux ».

. SUEDE : A l’appel de leur syndicat, les dockers suédois ont décidé de boycotter pendant une semaine à partir du 23 juin les navires israéliens pour protester contre l’agression du 31 mai contre la flottille d’aide humanitaire pour Gaza ; le syndicat a également demandé la levée du blocus de Gaza.

. THAÏLANDE : Le gouvernement thaïlandais a répondu par la violence et la répression (près de 100 morts et des centaines de blessés) aux aspirations à la démocratie et à la justice sociale affirmées par les puissantes manifestations des « Chemises rouges ». Actuellement, les libertés démocratiques ne sont toujours pas garanties, les lieux de détention des militants emprisonnés sont gardés secrets, les médias alternatifs sont censurés. Un appel a été lancé au gouvernement thaïlandais pour qu’il lève l’Etat d’urgence et libère les prisonniers politiques (pour lire et signer l’appel : http://www.europe-solidaire.org).

. TUNISIE : Alors que les rapports des associations internationales des droits de l’homme soulignent la persistance des violations des droits de l’homme en Tunisie (voir notamment le rapport 2010 d’Amnesty International), le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a déclaré récemment à la presse que la Tunisie « est non seulement en bonne voie mais elle réussit mieux que les pays comparables ».

. TURQUIE : La Turquie, a signé le 10 juin un accord avec la Jordanie, le Liban et la Syrie qui constitue de fait une zone de libre-échange ; les visas d’entrée sont supprimés pour assurer la libre circulation des biens et des personnes. Est-ce pour la Turquie un changement de stratégie face aux difficultés pour son adhésion à l’Union européenne ?

. VENEZUELA : Le président Hugo Chavez, qui avait rompu les relations avec Israël lors de l’offensive israélienne à Gaza fin 2008-début 2009, a déclaré le 26 juin : « Israël est devenu le bras assassin des Etats-Unis, c’est une menace contre chacun d’entre nous ».

. VIETNAM : La vice-présidente de l’Assemblée nationale vietnamienne a annoncé récemment que 4 millions de personnes sont encore contaminées suite à l’usage d’armes chimiques (agent orange) par les Etats-Unis ; des territoires entiers sont interdits aux cultures. Malgré la gravité de cette situation, l’action judiciaire intentée aux Etats-Unis par des victimes vietnamiennes de l’agent orange s’est soldée par un échec (pour plus de renseignements : une association « l’Association d’Amitié Franco-Vietnamienne » et un livre : « Agence Orange - Apocalypse Viêt-Nam » d’André Bouny - Edition Demi-lune 2010).



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur