« François HOLLANDE, vous êtes un type méprisable »

Lettre ouverte d’Alain Chancogne
vendredi 6 février 2015
popularité : 2%

Une lettre ouverte de notre camarade Alain Chancogne, où, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne mâche pas ses mots. C’est un peu l’habitude du personnage : dire très fort et tout haut ce que de plus en plus de gens pensent. Le président souhaite que l’on respecte au moins la fonction, si l’on ne respecte pas l’homme. Nous avons sans doute beaucoup de « respect » pour l’homme qui a bataillé dur dans le but de devenir le candidat du PS aux présidentielles et qui a dû sa victoire à un miraculeux « mon ennemi c’est la finance ». Mais,nous avons aucun respect pour le président de la République, qui, une fois élu, n’a eu de cesse de montrer que la finance était son amie.

« François HOLLANDE, vous êtes un type méprisable »

Président de France,

Des dirigeants socialistes de ces cent dernières années, vous êtes pour moi ce qui s’est fait de plus méprisable.
J’avais bien entendu parler de ceux qui se réjouirent de la mort de Jaurès pour enfiler la tenue « patriote et accompagner la boucherie des »poilus" de 14/18.
Je savais tout de ce Blum, prétendant qu’on sauvait la Paix mondiale en décidant une non intervention en Espagne... qui fut un signal fort à Hitler pour tenter de faire du Fascisme la loi universelle.
Je n’ignore ni les chars de Jules Moch dans les corons du nord, ni la façon dont un Guy Mollet et sa « bande » m’offrirent 27 mois de« villégiature » dans un Constantinois aux 50 Oradours.
Je savais que Mitterrand, décoré de la francisque, triste et machiavélique opportuniste maurassien avait tenté le « coup » de ’l’Observatoire avec ses potes d’extrême- droite [1]....
Je n’ai jamais oublié que ce Mitterrrand fut le Ministre de la JUSTICE(? ?) ayant à son actif près de 60 exécutions de Résistants algériens entre 56 et 57.
Et je sais comment il fut un salaud au service du Capital -par souci boutiquier de « sauver » son Parti d’un désastre -, en mettant toute son autorité en jeu pour que Le Pen soit médiatisé.en 1983, afin d’en faire le repoussoir vous permettant, Socialistes, de « sauver les meubles ».
Je m’étais marré doucement quand vous annonciez que vous alliez terrasser votre« seul ennemi », la Finance !

Mais j’étais naïf !!

Jamais je n’aurais imaginé cette sinistre, pitoyable, innommable OPA sur la réaction d’horreur face aux attentas derniers.

Je viens d’entendre votre Conférence de Presse . Et je vous crie ma colère.

Vous servir des réactions de millions de français , face aux crimes« pour surfer de façon aussi indécente sur l’émotion partagée..afin qu’un »esprit du 11 Janvier" (sic) soit un appel d’union nationale entre ceux qui souffrent et ceux qui les saignent, les Gattaz-Macron, sous votre co-participation aux attentats contre l’avenir de mes enfants, sachez le, Président de France : C’est dégueulasse !

Nous ne vous laisserons pas nous conduire vers la Barbarie, jouer les gendarmes-caniches d’OBAMA en vous drapant dans les tenues sanglantes des caricaturistes de Charlie ou des consommateurs d’un magasin casher.

Ce matin, vous salissez le passé d’une FRANCE qui n’est pas la vôtre au nom de celle du FRIC, de la haine , en un mot du CAPITAL.

Votre France, François Hollande, c’est celle du « consensus » pour faire de nous des bons« patriotes » ..encore plus exploités.

Vous savez, ce qui est encore plus grave, que cette référence à un 11 janvier de concorde...elle nourrit la haine de ceux qui savent que derrière votre larmoyant appel contre le terrorisme, se cache la complicité avec ceux qui sèment la terreur , celle qui tue l’espoir de vivre avec des droits au travail, au logement, à la santé, à la culture...

Dans le fond, F.Hollande , entre vous et les « Fous d’Allah » il y a une complicité objective qui, excusez moi, me fait gerber !

Vous saluer serait insulter Charb et ses potes.

A.C


[1François Mitterrand étant accusé d’avoir lui-même commandité l’attentat dans le but de regagner les faveurs de l’opinion publique



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur