Laissez l’Irak en paix

vendredi 12 août 2005
popularité : 2%

Les 1er et 2 octobre prochains doit se tenir en Italie une conférence internationale pour la paix en Irak. evidemment les USA veulent empêcher la tenue de celle-ci...

Ils veulent nous faire taire.

Communiqué du Comité Organisateur de la Conférence Internationale du 1 et 2 Octobre 2005

La prétention et l’arrogance des élites dirigeantes US sont sans limites. 44 membres du congrès américain ont adressée une lettre à l’ambassadeur italien à Washington, Sergio Vento, dans laquelle ils demandent au gouvernement de Berlusconi de réduire au silence ceux qui soutiennent la résistance légitime du peuple iraquien par l’action politique contre la stratégie agressive et belligérante US.

Plus précisément, ces membres du Congrès veulent voir le Camp Anti-Impérialiste mis hors-la-loi, partie intégrante de la coalition organisatrice de la conférence internationale pour la paix et la résistance en Iraq, prévue le 1 et 2 Octobre en Italie. Cette conférence est en fait la cible du congrès. Ils demandent au gouvernement italien de l’empêcher par tous les moyens.

C’est cette agressivité qui, d’un coté, montre la nature totalitaire du plan américain pour la domination du monde, et d’un autre coté, montre l’importance absolue de la lutte de libération du people iraquien contre les troupes d’occupation.

Ainsi, la conférence d’Octobre sait que sa tenue est une chance vers une paix juste. A cause de ça, les US tentent de l’empêcher, ce qui pourrait bien servir de stimuli à son succès.

Les prétentions sans précèdent des Etats-Unis doivent être contrées. Il est temps que le mouvement contre la guerre lève la voix. Tous les esprits démocratiques doivent se mobiliser pour défendre les libertés constitutionnelles.

Le soutien au peuple opprimé et à la liberté démocratique sont les deux faces d’une même médaille, deux aspects d’une seule lutte qui doivent se côtoyer.

Ils ne réussiront pas à nous faire taire !
Non à la domination mondiale des US !
Non à la soumission, défendons nos souverainetés nationales ! Vive la lutte du peuple iraquien !

Florence, 5 Août 2005.
Communiqué du Comité Organisateur de la Conférence Internationale
1 et 2 Octobre 2005


Laissez l’Iraq en paix- Soutenez la résistance populaire légitime

Programme et Intervenants de la Conférence internationale Chianciano, Italie, 1-2 Octobre 2005

Présidence :
Jaime BALLESTEROS, Organisation de Solidarité du people d’Asie, d’ Afrique & Amérique Latine. OSPAAAL John CATALINOTTO, International Action Centre, Etats-Unis Manolis ARKOLAKIS, International League of People’s Struggle ILPS Jean-Pierre PAGE, First Int’l Conference for the Support of the Resistance of the Iraqi People Leonardo MAZZEI, Secrétaire des comités italiens Free Iraq Wilhelm LANGTHALER, Camp Anti-impérialiste

1re session : L’empire Américain et le Grand Moyen Orient
Samedi 1er Octobre 10:00- 13:00

Président de la session : Jaime BALLESTEROS

1) Wilhelm LANGTHALER, Introduction
2) Domenico LOSURDO, philosophe Italien : La conduite impérialiste US
3) Samir AMIN, professeur d’économie à Dakar, Forum Tiers Monde : Intérêts économiques dans l’occupation de l’Iraq.
4) Haluk GERGER, scientifique politique et journaliste turc : Le Grand Moyen Orient de concept US
5) Jose Maria SISON, International League of People’s Struggle ILPS (par téléphone) : Le paradigme du « terrorisme »

2e session : Voix de l’intérieur- La résistance continue- Samedi 1er Octobre, 14 :00- 18 :00

Président de Session : Manolis ARKOLAKIS

1) Ayatollah Sheikh Jawad al KHALESI, leader de the Iraqi National Foundation Congress : La farce électorale et le régime fantoche
2) Ayatollah Sheikh Ahmed al BAGHDADI : La tentative US contre les confessionnalismes et la réponse iraquienne
3) Salah al MUKHTAR, ancien ambassadeur d’Iraq en Inde : L’intérêt de la Résistance
4) Sheikh Hassan al ZARGANI, porte-parole international du mouvement de Muqtada al Sadr : La contribution des pauvres des villes à la résistance iraquienne
5) Awni al KALEMJI, porte-parole de l’Alliance Patriotique Iraquienne : vers le front politique de la résistance
6) Ahmed KARIM, Iraqi Patriotic communiste d’origine kurde : La question kurde et la résistance
7) Mohamad FARIS, Iraqi Patriotic communiste : La tragédie du mouvement communiste iraquien
8) Abdulhaleem KANDIL, représentant de Kifaya (Egypte) : Le régime de Moubarak pilier du projet régional américain
9) Ahmed SAADAT,Secrétaire Général du front populaire pour la libération de la Palestine et de l’Iraq.(au téléphone) : l’occupation de la Palestine et del’ Iraq - un ennemi, une lutte.

3e session : La légitimité de la résistance iraquienne et les précédents historiques.
Samedi 1er Octobre, 18:30 - 20:30

Président de Session : John CATALINOTTO

1) Aldo BERNARDINI, professeur Italien de droit international : l’occupation, infraction à la loi internationale
2) Gianni VATTIMO, philosophe italien : La résistance anti-fasciste et anti-américaine 3) Tariq RAMADAN, chercheur islamique : L’Islam européen et la résistance iraquienne 4) Ben BELLA, Ancien président et Premier Ministre Algérien : La lutte de libération algérienne comme exemple pour l’Iraq
5) Ibrahim al KUBAYSI, frère du secrétaire de l’Alliance Patriotique Iraquienne, kidnappé. : Abu Ghraib et les prisonniers politiques d’Iraq.
6) Ashraf BAYOUMY,Ancien dirigeant de l’unité d’observation du programme alimentaire mondial en Iraq :triple génocide - embargo, uranium enrichi, Falluja

Après dîner : Meeting du Comité de Coordination

4e session : Débat sur le mouvement anti-guerre et le soutien à la résistance iraquienne.
Dimanche 2 Octobre : 10 :00 - 13 :00, 14 :30- 17 :00

Président de Session : Jean-Pierre PAGE

1) Subhi TOMA, Sociologue iraquien vivant en France : Le rôle ambigu des pouvoirs européens et les imperfections du mouvement anti-guerre 2) John CATALINOTTO, International Action Centre, USA : Le mouvement anti-guerre américain et le l’impact de la résistance iraquienne sur l’armée américaine
3) Costanzo PREVE, philosophe italien : La gauche centriste européenne et son soutien « doux » à l’occupation
4) Hamza PICCARDO, Secrétaire national de l’union des communautés islamiques en Italie:Le mouvement anti-guerre et la croisade contre l’islam
5) Jan MYRDAL, auteur suédois : De l’anti-globalisation à l’anti-impérialisme
6) Silas CERQUERIA, Professeur universitaire au Portugal
7) Leonardo MAZZEI, Conclusions

Note :
- La temps de parole est 15 minutes par intervenant.
- Les langues de la conférence sont l’arabe, l’anglais et l’italien en traductions simultanées.
- Les sujets ont été proposés par le comité d’organisation et nécessite confirmation des orateurs.

www.iraqiresistance.info



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur