Les brèves de décembre 2008

mercredi 17 décembre 2008
popularité : 2%

. AFGHANISTAN : De passage à Bruxelles, Jacques de Maio, responsable de la Croix Rouge (CICR) pour l’Afghanistan, a déclaré : « Il faut être clair, c’est une guerre (...) L’opposition ne se résume pas aux talibans. C’est une nébuleuse complexe, avec des mouvances locales et internationales ».

. AFRIQUE DU SUD : Le ministère des Affaires étrangères et l’Université de Pretoria ont organisé les 4 et 5 décembre une Conférence sur « le Multilatéralisme et le Droit international, avec le Sahara occidental comme étude de cas ».

. ALGERIE : Réunis le 18 novembre à Alger, 50 pays africains ont adopté une « plateforme commune sur les changements climatiques » qui devrait permettre à l’Afrique (qui ne pollue qu’à 3% des émissions mondiales) de parler d’une seule voix dans les conférences internationales.

. ALLEMAGNE : Au cours du dernier sommet franco-allemand, le gouvernement allemand aurait répondu favorablement à une demande du président Sarkozy en étant prêt à déployer une unité de la « Bundeswehr » de façon permanente en France (à Metz ou Strasbourg).

. AUSTRALIE : 56 pays (dont la France) ont participé à la 5e coupe du monde de football des sans-abri dont l’objectif est de sensibiliser le public aux problèmes des personnes vivant dans la rue.

. AUTRICHE : La ministre des Affaires étrangères a refusé de faire partie du nouveau gouvernement parce qu’il s’est engagé à soumettre à référendum tout nouveau traité européen.

. BRESIL : La 10e rencontre des Partis communistes et ouvriers a adopté le 23 novembre à Sao Paulo une déclaration pour affirmer leur conviction que « le socialisme est l’alternative et la voie pour une indépendance réelle et totale des peuples, pour affirmer les droits des travailleurs, pour mettre un terme aux crises destructrices du capitalisme ».

. COLOMBIE : Des commissions de l’OIT pour l’application des conventions et sur l’application des normes ont exprimé leurs inquiétudes quant à des « allégations de pratiques antisyndicales » ; des parlementaires européens on demandé au Conseil et à la Commission d’utiliser le processus de révision des préférences commerciales du SPG pour enquêter sur ces allégations de non respect des conventions des droits de l’homme et du travail.

. CONGO : Plus de 5 millions d’euros d’avoirs du dictateur Mobutu avaient été saisis en Suisse en avril 1997 ; sous prétexte que le gouvernement congolais n’a pas soutenu la procédure d’entraide judicaire qui aurait permis la restitution de ces fonds à l’Etat congolais, les autorités suisses s’apprêteraient à remettre cet argent à la famille Mobutu. Des ONG congolaises et internationales (CADTM, CCFD, SURVIE...) ont réclamé « la restitution des avoirs illicites de Mobutu en Suisse à la population congolaise ».

. DANEMARK : Sous la pression des associations de soutien au peuple sahraoui, les autorités danoises ont demandé à leurs compagnies de ne pas investir au Sahara occidental pour respecter « les principes du droit international concernant les ressources des territoires non autonomes ». Un exemple à suivre...

. ETATS-UNIS : La Fondation « Robert Kennedy » a décerné son prix des droits de l’homme à la militante sahraouie Aminatou Haidar, choisie parmi 120 candidats dans le monde ; cette distinction lui a été remise le 3 novembre au Sénat en présence de nombreux parlementaires et responsables d’associations.

. FINLANDE : L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) s’est réunie les 4 et 5 décembre à Helsinki pour débattre d’une nouvelle politique de sécurité européenne.

. ISRAEL:En 1999, la Cour suprême avait décrété que ni le gouvernement, ni la Sûreté nationale n’avaient de pouvoir pour autoriser le recours à la torture au cours des interrogatoires ; cet « arrêt sur la torture » n’a pas empêché la poursuite de la torture. Le Comité public contre la torture et l’Association pour les droits du citoyen ont engagé début novembre auprès de la Cour suprême un recours contre le gouvernement israélien et la Sûreté nationale responsables de la violation de cet arrêt.

. GEORGIE : Les médias occidentaux en ont très peu parlé ; en novembre, des manifestations importantes ont été organisées à Tbilissi contre le président Saakachvili rendu responsable de « l’échec complet de son aventure sanglante en Ossétie du Sud ».

. GRECE : Pour la secrétaire générale du parti communiste de Grèce, Aleka Papariga, la lutte nécessaire contre la violence et la répression étatiques est aussi « une lutte pour le travail, les salaires, les pensions, l’éducation, la santé », comme l’ont montré les centaines de milliers de grévistes et de manifestants le 10 décembre dans toute la Grèce.

. LIBAN : Les 12 et 13 décembre, se tient à Beyrouth le 3e Forum de la presse arabe indépendante organisé par l’Association mondiale des journaux et le quotidien libanais An-Nahar.

. LIBYE : Participant le 17 novembre à Tripoli à une conférence régionale sur l’intégration économique du Maghreb, le directeur du FMI, M. Strauss-Kahn, a demandé à l’Algérie et au Maroc de « dépasser la question des conflits pour avancer dans l’intégration économique » ; il reprend ainsi la thèse marocaine selon laquelle le conflit du Sahara occidental est une affaire algéro-marocaine. En réalité, ce n’est qu’un problème de décolonisation qui ne pourra être résolu que par un référendum d’autodétermination.

. LIECHTENSTEIN : Avec Andorre et Monaco, le Liechtenstein figure sur la « liste noire » (établie par l’OCDE) des paradis fiscaux « non-coopératifs » en matière fiscale ; l’Allemagne a demandé que la Suisse soit inscrite également sur cette liste.

. MADAGASCAR : Le livre « Madagascar : 1947 » de l’écrivain malgache, Jean-Luc Raharimanana, a été adapté au théâtre par Thierry Bedard ; créée en septembre 2008, la pièce devait être jouée dans des centres culturels français en Afrique ; la direction générale de la coopération internationale et du développement (qui dépend du Ministère des Affaires étrangère) a interdit ces représentations. Comme l’écrit Robert Lejeune sur le site de l’AFASPA :« La France officielle s’acharne à refermer le livre sans avoir lu les pages qu’elle a souillées du sang des peuples colonisés ».

. MALI : Malgré les pressions du gouvernement français, qui brandit successivement la carotte et le bâton, le Mali continue -contrairement à d’autres pays africains- à refuser de signer l’accord sur « l’immigration concertée » qui vise notamment à faciliter les reconduites à la frontière.

. MAROC : Trois femmes et un homme diplômés, sans emploi, membres de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) et de l’Association marocaine des diplômés chômeurs (créée en 1996) poursuivent une grève de la faim au siège d’ATTAC à Rabat pour le droit au travail ; malgré leurs diplômes, ils sont au chômage depuis des années.

. MARSHALL : Avec la Micronésie, les Iles Marshall se sont abstenues sur le vote la résolution de l’Assemblée générale des Nations unies intitulée « Nécessité de mettre fin au blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par les Etats-Unis » ; cette résolution a été adoptée par 185 voix contre 3 (Etats-Unis, Israël, Palau) ; c’est la 17e résolution de l’ONU depuis 1962 condamnant le blocus.

. NORVEGE : Une centaine de pays ont signé à Oslo un traité interdisant la production, l’utilisation, le stockage, le commerce et le transport des bombes à sous-munitions particulièrement meurtrières pour les populations civiles (100 000 personnes tuées ou mutilées depuis 1965) ; la Chine, les Etats-Unis, Israël et la Russie étaient absents. Pour entrer en vigueur, le traité doit être signé par au moins 30 Etats.

. PALESTINE : Avec le blocus de Gaza, l’industrie est anéantie, le chômage et la pauvreté atteignent des taux très élevés. Face à ce blocus criminel, qui suscite peu de réactions des gouvernements occidentaux et arabes, le projet a été lancé de créer une ligne maritime régulière entre Chypre et Gaza (pour plus d’informations s’adresser à info@AlohaPalestine.fr).

. PAPOUASIE NOUVELLE GUINEE : L’assemblé parlementaire paritaire entre l’Union européenne et les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), réunie dans cette île fin novembre, a demandé aux Etats membres de l’UE de respecter leurs engagements en faveur du développement, notamment l’augmentation de l’aide au développement à 0,7% du PNB en 2015.

. PORTUGAL : Au cours du 28e congrès du parti communiste fin novembre, son secrétaire général, Jeronimo de Sousa, a réaffirmé le soutien de son parti à la lutte du peuple sahraoui pour son autodétermination et son indépendance.

. REPUBLIQUE TCHEQUE : Résistant aux pressions d’autres gouvernements, la Chambre des députés a décidé de repousser son vote sur le Traité de Lisbonne au 3 février 2009.

. RUSSIE : Après une semaine de négociations, la Russie et les Etats-Unis ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur la définition d’un nouveau traité sur les armements nucléaires pour remplacer le Traité Start limitant l’arsenal nucléaire qui expire fin 2009.

. SAHARA OCCIDENTAL : Au moment même où une délégation de femmes sahraouies rencontrait des partis, syndicats et associations en Belgique et en France, les forces d’occupation marocaines ont intensifié la répression contre la population sahraouie ; les étudiants sahraouis dans les universités marocaines en ont été les principales victimes (deux morts à Agadir, trois blessés graves et de nombreuses arrestations). Des dizaines de personnes ont été empêchées de se rendre aux obsèques des étudiants.

. SUEDE : En développant la géothermie, l’éolien et le solaire, la Suède s’est fixée pour objectif d’instaurer une société sans pétrole d’ici 2020.

. TUNISIE : Après la délégation de personnalités française qui s’est rendue en Tunisie pour soutenir la population du bassin minier de Gafsa, ce sont des délégations syndicales française, algérienne et marocaine qui ont assisté le 4 décembre au procès des 38 leaders du mouvement ; premier résultat de la mobilisation internationale : 8 détenus ont été libérés et le syndicat UGTT a levé la mesure de suspension qu’il avait prise à l’encontre de Adnane Hajji, un des responsables syndicaux du mouvement.

. VIETNAM : Le prochain congrès de l’Association internationale des juristes démocrates (AIJD) se tiendra en juin 2009 à Hanoï ; de nombreux thèmes y seront abordés : droit à la paix, mondialisation et droits économiques et sociaux, responsabilité dans les crimes internationaux...



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur