Version imprimable de cet article Version imprimable | envoyer l'article par mail title= Envoyer par mail

La silencieuse révolution sud-américaine

jeudi 8 décembre 2011
popularité : 2%

L’unasur [1] a approuvé un important projet stratégique qui commence à défaire les liens de dépendance avec les Etats-Unis : la création d’un méga-anneau de fibre optique qui fera que les communications internes de la région ne passeront plus par le sol étasunien. La décision de la première réunion des 12 ministres de la Communication et des Technologies de l’Information réunis à Brasilia le mardi 29 est plus importante encore, du point de vue géopolitique, que les projets d’infrastructure approuvés par le Cosiplan (Conseil sud-américain de l’infrastructure et de la planification) le jour suivant dans la même ville.

Jusqu’à maintenant les communications d’Internet dans la région souffrent d’une dépendance quasi incroyable. Un mail envoyé entre deux cités limitrophes du Brésil et du Pérou, par exemple entre Rio Branco, capitale de l’Acre, et Puerto Maldonado, va jusqu’à Brasilia, sort par Fortaleza dans un câble sous-marin, entre aux Etats-Unis par Miami, arrive en Californie pour descendre par le Pacifique jusqu’à Lima et continue de voyager jusqu’à Puerto Maldonado, à environ 300 kilomètres d’où il partit. Sur cette base il est impossible de parler de souveraineté et d’intégration.

L’anneau de fibre optique aura une étendue de 10.000 kilomètres et sera géré par les entreprises étatiques de chaque pays pour qui les communications soient plus sûres et bon marché. Pour le Ministère des Communications du Brésil, qui conçoit le projet, l’anneau "diminue la vulnérabilité que nous avons en cas d’attentats, ainsi que pour le secret des données officielles et militaires". Jusqu’à aujourd’hui, 80% du trafic international de données d’Amérique latine passe par les Etats-Unis, le double de l’Asie et quatre fois le pourcentage de l’Europe (Valor, 28 novembre).

Le ministre brésilien Paulo Bernardo a déclaré que l’anneau sera achevé en 2 ans et que les coûts actuels d’Internet en Amérique du Sud sont trois fois plus élevés que les coûts actuels d’Internet payés aux Etats-Unis. Pour que les 12 pays aient un accès égalitaire aux flux qui augmenteront par la connexion de nouveaux câbles sous-marins, Bernardo avance la création de points d’échange de trafic aux frontières, où pourront se mettre les entreprises. Pour le Brésil, le coût total du projet est d’à peine 100 millions de dollars.

En plus des décisions des réunions de l’Unasur, le Brésil décida de porter aux Nations Unies ses négociations pour la démocratisation d’Internet, qui est aux mains d’entreprises étasuniennes. L’ambassadeur Tovar da Silva Nunes a dit mardi dernier que la gestion des flux d’information "n’est pas inclusive, n’est pas sûre, n’est pas juste ni souhaitée".

Le Cosiplan a décidé d’impulser 31 projets d’infrastructure pour 2012-2022, pour un coût de 14.000 millions de dollars. Les quatre plus importants sont : le couloir ferroviaire entre les ports de Paraguana (Brésil) et Antofogasta (Chili), pour un coût de 3.700 millions de dollars, une route Caracas-Bogota-Buenaventura-Quito, à savoir avec une sortie au Pacifique, pour un coût de 3.350 millions de dollars ; une voie ferrée biocéanique Santos-Arica, tronçon bolivien, qui coûtera 3.100 millions de dollars. Dans sa majeure partie ils seront financés par le BNDES du Brésil, le Bandes (Banque de Développement Economique et Sociale) du Venezuela, la Banque d’Investissement et Commerce Extérieure d’Argentine et la régionale Banco del Sur.

Il y a beaucoup de nouveautés dans cette région. La réunion du Conseil de Défense de l’UNASUR, qui s’est tenue à Lima le 11 novembre, approuve 26 actions dans le contexte du plan d’action 2012 pour l’intégration en matière de défense et la création d’une agence spatiale régionale. L’Argentine resté chargée de mettre en marche la fabrication d’un avion d’entraînement pour la formation de pilotes, auquel participeront l’Equateur, le Venezuela, le Pérou et le Brésil. Chaque pays fabriquera des parties qui ensuite seront assemblées dans un lieu à déterminer. Le Brésil, pour sa part, restera en tête du projet d’avion sans pilote pour la surveillance des frontières.

La région suit ainsi les pas de l’accord stratégique de défense souscrit le 5 septembre entre l’Argentine et le Brésil, qui se façonne pour le moment dans la fabrication du cargo militaire KC-390, conçu par l’entreprise aéronautique Embraer, au Brésil, qui comprendra des pièces fabriquées à Cordoba, en Argentine, avec un investissement conjoint de mille millions de dollars, dans la fabrication conjointe de véhicules de transport et blindés, et la coopération des industries navales et aérospatiale, et dans le domaine de la cyberdéfense.

C’est la première fois que se prennent ce type de décisions dans l’ex arrière-cour de Washington. De plus, et cette donnée n’est pas rien, le projet d’anneau de fibre optique fut concocté à Bogota par le ministre brésilien Bernardo ; Maria Emma Mejia, la personne désignée par Juan Manuel Santos pour présider l’Unasur, et le président de la BID, Luis Alberto Moreno, ami personnel du banquier Luis Carlos Sarmiento, l’homme le plus riche de Colombie, partisan de signer un Traité de Libre Commerce avec le Brésil et d’associer les bourses de valeur des deux pays.

Cela peut expliquer les intempestives déclarations de Alvaro Uribe contre les bonnes relations Colombo-vénézuéliennes et l’article de Roger Noriega dans InterAmerican Security Watch, qui appela son pays à se préparer pour une intervention militaire au Venezuela, où les Etats-Unis achètent 10% de leur pétrole (9 novembre). Il est évident que l’empire en décadence ne va pas contempler passivement comment il perd le contrôle de la région sud-américaine.

Raul Zibechi

Traduit de l’espagnol par Gérard Jugant

Source : www.jornada.unam.mx/2011/12/....


[1] Ndt L’unasur est l’Union des Nations sud-américaines, une organisation inter-gouvernementale économique et politique qui comprend les 12 pays sud-américains sauf la Guyane française. Elle a été officiellement créée le 23 mai 2008 à Brasilia.


Version imprimable de cet article Version imprimable | envoyer l'article par mail title= Envoyer par mail

Commentaires

Annonces

SIGNEZ LA PETITION !!

JPEG - 10.4 ko

Pour signer cliquer ici (pétition en fin d’article) ou (direct pétition)


Brèves

2 mars - ENFIN ! Fernando Gonzalez, l’un des cinq Cubains, a été libéré

Fernando Gonzalez, l’un des cinq Cubains, a été libéré Le combattant antiterroriste (...)

10 janvier - SMCM de Marseille : Victoire d’une lutte exemplaire

Les sirènes des navires n’ont peut-être pas retenti dans les ports de Corse et de (...)

12 décembre 2013 - Palestine : Ça bouge en Europe. Que fait la France ?

Il y a un mois le Pré­sident de l’AFPS adressait une lettre au Premier Ministre pour lui (...)

18 novembre 2013 - Lettre ouverture de Taoufiq Tahani, président de l’AFPS, à François Hollande

Monsieur le Président de la République, Vous vous rendez ces jours-​​ci en Israël (...)

17 octobre 2013 - Rencontre du CRIF avec le Parti Communiste

Le CRIF, cette officine communautariste qui soutient l’occupation et tous les dirigeants (...)

23 septembre 2013 - La France humiliée par l’armée israélienne d’occupation

Des diplo­mates euro­péens ont été mal­menés le 20 sep­tembre, à Khirbet al Makhoul dans la (...)

22 septembre 2013 - Maroc : la voiture du 1er ministre bloquée par les chômeurs

Maroc. Le premier ministre Benkirane bloqué par les diplômés chômeurs Benkirane sauvé par la (...)

30 juillet 2013 - Justice : La taxe de 35 euros enfin supprimée

Communiqué de la CGT L’instauration d’un timbre fiscal de 35 €, décidée par (...)

16 juillet 2013 - ISRAËL : Ce que dit l’arrestation d’un enfant de cinq ans.

Arres­ta­tions, déten­tions arbi­traires, vio­lences, torture à l’encontre des enfants : (...)

10 juillet 2013 - Les 500 plus riches de France se sont enrichis de 25% en un an

Une dépêche AFP nous apprend que l’hebdomadaire Challenge signale ce jeudi 11 juillet un (...)