Rendre la parole à tout le peuple

dimanche 21 février 2010
popularité : 1%

Récemment à Carcassonne se tenait un meeting de la liste « A gauche maintenant ». Daniel GERI, maire de Villardonnel et candidat sur cette liste y a pris la parole au nom d’ACC11 (Action Convergence Communiste de l’Aude).

J’ai été élu Maire de Villardonnel en octobre 2008, à la suite d’une tragédie qui marquera pour longtemps l’histoire de notre village. Je représente dans la liste : « à gauche maintenant ! », l’Association départementale Convergence Communiste 11.

A Convergence Communiste, nous sommes tous des militants communistes de longue date. Nous avons créé notre association loi 1901 en 1999 parce que nous étions en désaccord avec la participation des camarades au gouvernement Jospin. Nous avions en effet la conviction qu’on ne pouvait pas faire une politique de gauche en se pliant aux directives de Bruxelles ou en exécutant les ordres de l’OTAN. Nos craintes malheureusement se sont révélées fondées : ce furent les privatisations, le passage à l’euro, le maintien du plan Juppé et, le pire en 1999 : le bombardement de Belgrade par l’aviation française, sous commandement américain.

Les années qui ont suivi ont confirmé que parmi les familles politiques qui se réclament de la gauche une faille profonde s’était définitivement creusée entre les partisans du non et les tenants du oui à la constitution européenne. C’est pourquoi, dans la préparation des prochaines élections régionales, nous nous sommes réjouis d’emblée du choix des adhérents du PCF de ne pas reconduire pour ces élections régionales l’alliance systématique avec la social-démocratie mais de rechercher plutôt un accord avec toutes celles et tous ceux qui se qui se sont opposés au traité de Lisbonne ainsi qu’aux traités antérieurs, celui de Maastricht en particulier.

C’est donc avec enthousiasme et détermination qu’avec mes camarades de Convergence Communiste, nous nous sommes engagés dans la démarche inédite, et je dirais même historique, qu’a été la création de la liste ; « à gauche maintenant ! ». Il y a là, j’en suis sûr, les prémices d’un grand rassemblement populaire porteur d’une véritable alternative, une alternative ancrée à gauche, qui sera sociale, écologique et démocratique.
Pour avoir participé aux discussions, je peux témoigner que l’union entre nous tous, ici présents, s’est faite par la recherche du plus grand dénominateur commun.

En premier sur l’accord unanime que le capitalisme fait le malheur du monde et qu’il faut rompre avec ce système prédateur, qui répand la misère et la guerre, comme, selon la formule de Jean Jaurès, la nuée porte l’orage.

L’autre point fort de notre union est la volonté commune de rendre la parole aux citoyens. Nous partons en effet du constat qu’à tous les étages des institutions le pouvoir est concentré entre les mains d’une véritable caste dont le principal souci est de se perpétuer, individuellement et collectivement, ce qui engendre la pratique à grande échelle du clientélisme et du népotisme. C’est la raison pour laquelle nous voulons rendre au beau terme de Démocratie son sens premier.

Car ce mot de démocratie se suffit à lui-même et se passe d’adjectif qualificatif puisque étymologiquement il signifie le gouvernement du peuple par le peuple et, j’ajouterai, pour TOUT le peuple ! A nous si nous sommes élus de la mettre en pratique !


En médaillon Alain Job (au micro) et André Géri dans une réunion publique de ACC11



Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur