La FSM alerte l’ONU sur le plus grand désastre depuis 1945

vendredi 17 mars 2017
popularité : 2%

Le responsable humanitaire des Nations Unies, Stephen O’Brien à déclaré que plus de 20 millions de personnes doivent faire face à la famine et risquent de mourir de faim au Yémen, en Somalie, au Sud Soudan et au Nigéria et dans le même temps L’UNICEF a déjà alerté sur le fait que 1,4 millions d’enfants pourraient mourir de faim cette année.

D’un autre côté tous ces pays sont riches en minerais et ressources naturelles et c’est la vraie raison de l’intervention des puissances impérialistes. Au Nigeria se trouvent les gisements de pétrole parmi les plus grands d’Afrique, il y a aussi de grande réserve au Yémen. Au Sud Soudan se trouvent du pétrole, du cuivre, de l’argent et de l’or. En Somalie ce sont des gisements d’uranium et de gaz naturel.

Malgré toutes ces richesses les travailleurs de ces quatre pays meurent de faim alors qu’ils pourraient vivre avec dignité et avoir des logements décents, le droit à la santé et à l’éducation pour eux et leur famille si les richesses n’étaient pas confisquées par les capitalistes et leurs unions impérialistes.

La Fédédration Syndicale Mondiale croit fermement que les ressources de chaque pays appartiennent aux peuples. Nous appelons les peuples de tous ces pays et toutes les organisations syndicales du monde à intensifier leur lutte contre les interventions impérialistes pour un monde sans exploitation, pour un monde où tous les travailleurs seront les réels propriétaires de la terre et de ses ressources.

Le secrétariat
Le 13 Mars 2017




Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur