Le PCF est mort : VIVE LE PARTI COMMUNISTE

mercredi 26 janvier 2011
popularité : 2%

Alain Chancogne nous a envoyé ce texte initialement paru sur Bella Ciao...et qui, comme les autres articles de cette rubrique, participe du débat sur le rassemblement des révolutionnaires.
Alain, résidant dans le Sud Ouest, anime le blog Sans se prendre le chou

Avant propos

Afin d’éviter un article encore plus indigeste, je reviendrai une autre
fois prochaine, sur quelques pistes concrètes quant aux formes
permettant d’essayer un processus associant le maximum de camarades à ce
qui fait l’objet ici ne quelques réflexions, dont beaucoup sembleront
du rabâchage , de la phraséologie "portes ouvertes enfoncées" , voire du
délire sénile..etc..

Ce qui suit ne saurait intéresser quelques lecteurs :

- Ceux qui ont décidé que tant que les
trois lettres P.C.F existeront, tant que des élus présentés par le
PCF-FDG seront plus nombreux que ceux des autres partisse réclamant ;
comme lui, de la "gauche de la gauche" , tant que des badges pourront
s’agrafer à des revers...de veston dans les manifs et de veste dans les
élections.., la question de la nécessité d’un PARTI Communiste est une curieuse question..puisqu’il existe !

- Tout aussi allergiques à ce que je peux écrire ceux qui
de toutes façons ont décidé que tout Ex pcf qui veut bien se rendre
utile, voire expier ses errements passés peut se laver de ses péchés
originels en adhérant au NPA, à L.O, au POI..

- Ceux qui pensent que le Capitalisme, on pourra encore
lui sucer un peu de moelle, ceux qui croient en la Révolution par
conversion de DSK - Mélenchon et Eva Jolly au Marxisme et décrets lois
d’un Parlement votant la dissolution du MEDEF… peuvent aussi zapper,
pour ne pas avoir à laisser un commentaire -pléonasme me traitant de"
pov con. qui hallucine"…

Pour les autres, et sans trop travailler le style, quelques généralités, pour en débattre :

Le CAPITALISME est il oui ou non dans la phase terminale de sa CRISE GLOBALE et Systémique ?

Je suis de ceux qui en sont persuadés.

Je ne crois à aucune des théories qui m’expliquent que
c’est sa forme de "financiarisation de l’économie" qui le rend "fou" et
meurtrier.

Je serais sinon au Parti Socialiste et comme tel ou tel
de ses dirigeants je plaiderais pour un retour à je ne sais quel
"capitalisme rhénan" favorisant l’investissement productif" source de
plein emploi et de croissance, en opposition avec le "capitalisme de la
spéculation boursière"…

Non, le Capitalisme est prédateur par nature et
aujourd’hui, c’est au nom d’une recherche de taux de profit maxi là ou
ça peut juter le plus vite, que les possédants jouent au baccarat des
Bourses plutôt qu’au mécano industriel.

C’est une Crise globale, je n’insiste pas ici

Elle est en phase terminale
parce que le développement spectaculaire des sciences et des techniques
fait obligation au capital de considérer désormais que la "réforme" c’est
le RECUL humain, social, démocratique etc…

C’est dans cette contradiction que nos ancêtres ont inventé l’expression "Socialisme ou Barbarie"..

Ce Capitalisme est il en position de force ?

Oui et non pour faire vite.

Sa violence et l’apparence des rapports de force, sur
Bella Ciao comme dans tout ce qui est de « mouvance marxienne » (ou "iste")
donne lieu à d ’intéressants débats.

Comme d’autres j’avais relevé dans le bouquin de RUFFIN des analyses pertinentes

Dans son interview que j’avais conservée on notait le rappel de la cynique affirmation
 : « La lutte des classes existe, et c’est la mienne qui est en train de la remporter. » notait le milliardaire Warren Buffet,

Mais... avons nous exploré toutes les contradictions de
ce monde unipolaire..
La récente révolution tunisienne, la situation en Amérique latine, ,les
luttes récentes dans les pays que DSK et Trichet, entendent ficeler
dans l’austérité étouffante avec la complicité des appareils
gouvernementaux de droite ou sociaux démocrates , ce que de nouveau les
effets visibles de la Crise a modifié dans les consciences concernant le
Capitalisme , sont ils ou non des éléments que nous aurions pu prévoir quand nombre d’entre nous se posaient la question un peu de la façon suivante

« Oui, tant mieux que le Mur de Berlin
soit tombé et que ce "socialisme réel" parte en sucette..mais maintenant
QUI va faire contre poids à l’appétit glouton du Capitalisme".. »

Le COMMUNISME frappe à la PORTE…mais les Partis "Communistes "sont MORTS

Ce Communisme du millénaire certes est à "réinventer" dans sa modernité et plus que jamais MARX est d’actualité :"Ce sont les Masses qui font l’Histoire"

Peuvent elles l’écrire dans la seule LUTTE des classes sans l’existence d’un Parti Révolutionnaire.

Le débat n’est pas clos.

Je suis plus que jamais du côté de Gramsci contre tout le " spontanéisme des masses"..

On voudra bien se référer à ce lien qui reprend quelques thèmes

Je m’en tiendrais à deux citations du texte :

Gramsci est en effet le premier disciple
de Marx à avoir mis, au centre de sa pensée, une reprise réflexive de
son propre positionnement, et du positionnement de ses homologues
adverses. Gramsci a inventé les concepts d’intellectuel « organique », « traditionnel », « collectif », et il en a déduit ceux de « société civile » et de « société politique »

Aux yeux de Gramsci, le parti communiste
est l’intellectuel organique collectif du prolétariat. Son travail est
de développer au sein du prolétariat une conscience de classe qui, sans lui, n’existerait que comme potentialité.

D’où, si on est dans cette logique, un constat -conclusion de cette première partie

IL n’y a pas en FRANCE, un tel OUTIL pour la REVOLUTION

Jaurès ayant dit qu’il fallait « partir du réel pour aller à
l’idéal », je pense que la situation que traverse le courant
révolutionnaire, implique de réfléchir sans se voiler la face :

La question n’est plus dans une « possible » disparition
du PCF...mais dans le constat qu’objectivement il est MORT.,
cliniquement, comme on dit en médecine

En tant que Parti pouvant AIDER au processus révolutionnaire .il est mort non
pas seulement – ce serait un autre débat - parce que déjà 1920 portait des
"incompatibilités d’avec Marx," par un "PACS" matrice Babeuf et
léninisme importé.), mais surtout parce qu’aujourd’hui, le
PC n’est plus un repère de fonction assumée des décennies : avocat du
peuple, porte voix des « petits », « délégué des Ouvriers »

Je ne vais pas allonger le propos sur ce qui caractérise
en 2011, ce Parti où des "identitaires" à la Gerin disputent à des
frontistes divisés la direction d’une organisation qui a jeté Marx à la
poubelle et où Dimicoli se creuse la tête pour savoir comment on
démocratise la BCE.!

Je n’insiste pas sur ces épisodes tragi comiques ou un
petit clan cherche comment éviter qu’une implosion trop rapide ne prive
quelques permanents de la paye mensuelle.

Je ne reviens pas sur le ridicule d’un ton gauchisant 18
mois avant de chercher comment on réussira à obtenir un sous
secrétariat d’état à la Pêche dans le train d’Alternance rose de 2012.

Le PCF est mort.

IL ne faut pas le dire trop fort ça pourrait réveiller ceux qui
entendent dans ce brasier final, jeter des dés à coudre d’eau tiède en
se tenant les coudes au sein de groupuscules comme "vivelepcf" ou
"laRiposte".

Il faut franchir le RUBICON

Longtemps j’ai été de ceux, incapables, de critiquer le
PCF sans aussitôt presque m’excuser fraternellement auprès de mes
copains encore encartés et en souffrance.

"De l’intérieur nous luttons, rejoins nous" me répétait on.
Je répondais que "je respectais, que je comprenais, qu’etc etc"

En 2011, je crois qu’il faut parler clair , briser un tabou d’"ex".

Non, le Parti Communiste Français ne PEUT pas être-ou ne plus être si certains préfèrent- la Maison Commune des révolutionnaires..

Ni lui, ni - et des copains peuvent eux aussi le
regretter et trouver cela injuste - le NPA ou tout autre Orga qui ne
peuvent pas "attirer les masses".

Tant en projet qu’en terme d’organisation, tout ce qui
ne sera pas construit par LES MASSES, pour les MASSES, n’a aucune chance
de jouer un rôle décisif

Réfléchissons amis et Camarades qui voulez rester à tenir la main décharnée de l’Agonisant en coma dépassé.

Même si c’était dans une stratégie qui nous fut fatale
(programmatisme et Union de sommet), même avec une trop longue cécité
sur le stalinisme, même si la conception d’avant garde a été – (et reste
 !!) objective dépossession du mouvement populaire de son rôle
d’Acteur-Auteur de la REVOLUTION - même en plein Afghanistan, avec,
en URSS un Brejnev que nous « soutenions », (dans des contradictions
connues ici), il n’en demeure pas moins une réalité :

Quand un prolo, un jeune disait « J’adhère au Parti » personne ne lui demandait :"Lequel ?"

Aujourd’hui, ce nom glorieux de Parti Communiste qui
faisait peur à la bourgeoisie dans toutes les composantes de personnel
politique à sa solde fait hélas ou sourire ou pleurer !

Alors allons-nous rester ainsi, les uns et les autres, larmoyants ou acides ?

Notre putain de VIE d’Hommes et de FEMMES debout est
elle condamnée à finir en rassemblement d’aigris, en spectateurs de la
déliquescence d’un ESPOIR à portée de LUTTES et de courage ?

Allons-nous nous contenter de commenter notre
impuissance sur le Net, de tirer à vue sur les nièmes tentatives de "
collectifs ceci ou cela" , de "Colloques" aussi sympas soient-ils, comme
celui organisé récemment par Rouge Vif 13 et Charles Hoareau ?

Faut il que des Gerin passent pour ce qui serait une thérapie contre la Nostalgie ?

Finirons-nous comme au Canada ou en Islande dans un pays
ou "parti Communiste", "Communisme" seront des mots qui ne seront
d’aucun vocabulaire, sauf dans tel amphi universitaire..et dans les
réunions studieuses de Conseils d’administrations où on étudie Marx
...beaucoup plus sérieusement que ne l’évoque le PCF- quand il en
parle ?

Où bien sommes-nous aujourd’hui en situation de dépasser
ce qui a été tenté pour rassembler la force communiste éclatée,
divisée, parsemée ? Avons-nous l’énergie collective pour tenter
l’aventure, à savoir commencer le processus se fixant comme objectif
d’aller vers le CONGRES constituant d’un PARTI DU COMMUNISME..

Et ce, en nous engageant dans une procédure inédite.
C’est à nous d’en débattre, d’affiner, de proposer.

Pour ma part j’avancerai quelques idées persos..mais dans un second temps..

A chacun ici qui s’intéresse à cette "affaire" de donner déjà un point de vue, fut-il pour me dire avec argument."Non, AC c’est pas comme ça qu’il faut voir les choses c’est selon moi, autrement c’est à dire… je pense c’est-à-dire..."

Merci de la patience du lecteur.

Cordialement

AC




Commentaires

Logo de Gilong
dimanche 30 janvier 2011 à 23h54 - par  Gilong
Logo de Alain Chancogne
samedi 29 janvier 2011 à 14h14 - par  Alain Chancogne

Bonjour Cher Camarade,

Je me doutais qu’il serait difficile de proposer..autre chose que deu commentaire de texte...

Je terminais ma modeste contribution par :

Logo de tratox
vendredi 28 janvier 2011 à 20h12 - par  tratox
mercredi 26 janvier 2011 à 22h27

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur