« Faut pas jouer les riches quand on n’a pas le sou ! »

jeudi 29 septembre 2011
popularité : 2%

Nous avons reçu tardivement cet article envoyé en juillet par Thierry et qui n’a rien perdu de sa pertinence.

Comme chaque année en juillet le tour de France cycliste a sillonné nos routes. Épreuve sportive au prestige entâché par l’argent et le dopage.

Argent dans le milieu du cyclisme mais aussi autour comme en témoigne la CGT qui, après un court et bienvenu rappel historique, dénonce, lors du passage du tour à Frehel, l’attitude du Conseil Général des Côtes d’Armor dirigé par la « gauche ».

Le syndrome Guérini aurait encore frappé ?

Communiqué du syndicat CGT du CONSEIL GENERAL des Côtes d’Armor

publié dans le bulletin hebdomadaire de l’ UD CGT 22

« çà s’est passé cette semaine »

Pendant le tour de France cycliste :

« Faut pas jouer les riches quand on n’a pas le sou ! »*

Avant tout propos, il faut rappeler les raisons de la présence de la CGT au sein de la caravane du Tour de France.

Lors de la seconde guerre mondiale, certaines presses entrent en clandestinité, comme la Vie Ouvrière (presse de la CGT).
1947, le Tour reprend du service, à l’époque il est géré par des journalistes et les titres de presse ayant résisté à l’occupant et contribué à la Libération sont invités gratuitement dans la caravane publicitaire pour vendre leurs journaux et cela dure depuis.

Ce rappel historique ne nous fait pas oublier les luttes menées quotidiennement par la CGT contre les injustices et les inégalités sociales.

A ce titre, nous avons pu constater sur le « Village étape » de Fréhel (du 1er au 6 juillet 2011), l’exploitation par le Conseil Général de 9 jeunes stagiaires, certains rémunérés moins de 500€/mois et pour d’autres aucune rémunération.

Témoignage d’une stagiaire : convention 35H/semaine mais 89H effectuées au total, 12 jours d’affilés (y compris samedi et dimanche) sans repos, pas de tickets repas mais sandwich+boisson, mercredi pas de tickets repas car pas assez d’imprimés pour tout le monde. Le soir restaurant ou sandwich au frais des stagiaires !!!!!

Tout cela se passe sur l’aire du développement durable de Fréhel !!!!
Mercredi soir, pendant que les notables se restaurent au Fort La Latte, les manants rangent le matériel.

Quelles valeurs défendez vous, face de telles situations ? L’humilité devrait être votre référence, n’est ce pas cela que vous reprochez à vos adversaires politiques ?

Le fait de manger dans un château du XIVe siècle ne vous donne pas les droits d’asservir le peuple, les stagiaires seraient ils les nouveaux serfs ?

La CGT dénonce ces pratiques qui relèvent d’un autre temps.

Quelle contradiction entre les discours tenus toute l’année (pas de moyens financiers, pas d’embauche…) et ce déploiement de richesses. Il est facile de jouer aux riches quand on ne paie pas son personnel…

* chanson de Jacques Brel : "Ces gens là"

Transmis par Thierry



Commentaires

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur