Quand la CES félicite l’UE

jeudi 8 mars 2018
popularité : 2%

Heureusement que la CES est là...

L’UE prend-elle un tournant plus progressiste dans l’élaboration de ses politiques économiques ?

Bruxelles, le 7 mars 2018

Suite à la publication du paquet d’hiver du « Semestre » européen et des rapports par pays analysant la situation économique et sociale dans l’UE, Katja Lehto-Komulainen, Secrétaire générale adjointe de la Confédération européenne des syndicats (CES) a déclaré :

« Par sa critique de la planification fiscale agressive, en exprimant des inquiétudes à propos des faibles augmentations salariales et en encourageant une meilleure protection sociale, il semblerait que l’UE prenne une orientation plus progressiste dans l’élaboration de ses politiques économiques. Toutefois, ce n’est qu’en mai que cela se confirmera lorsque nous pourrons voir si les recommandations spécifiques par pays donnent encore et toujours priorité au budget et aux règles budgétaires ou si elles se préoccupent également d’équité sociale. »

«  La CES félicite le Commissaire Moscovici d’avoir dénoncé et condamné les pays européens favorisant la planification fiscale agressive. Comme l’a dit le Commissaire, il faut que davantage soit fait pour assurer la justice fiscale. La CES l’exhorte à recourir à tous les moyens pour mettre fin à l’évasion et à la concurrence fiscales et pour faire en sorte que les entreprises paient leur juste part d’impôts dans les pays où leurs activités économiques ont lieu. Le tourisme fiscal doit être banni et les gouvernements ne devraient en rien l’encourager. »
« Nous nous réjouissons aussi de constater que quatre pays ne sont plus soumis à la procédure pour déséquilibres excessifs car cela leur donne plus d’espace pour investir en faveur de l’emploi et de la croissance. »

« C’est également une bonne chose que la Commissaire Thyssen reconnaisse que les salaires n’augmentent pas autant qu’ils le devraient. La question est de savoir ce que la Commission et les États membres ont l’intention de faire à ce sujet. La CES demande à la Commission de recommander des augmentations de rémunération dans le secteur public et privé et de proposer des réformes nationales favorisant les négociations – et conventions collectives – entre employeurs et syndicats au niveau sectoriel. Les pays ne disposant pas d’un cadre juridique propice à la négociation collective devraient être incités à introduire des réformes afin de promouvoir la négociation de salaires équitables. »

« La CES soutient toutes les initiatives de la Commission visant à améliorer la protection sociale et son extension à ceux qui ne sont traditionnellement pas couverts comme par exemple les indépendants. Le premier test des intentions de la Commission aura lieu la semaine prochaine avec la publication de ses recommandations sur l’accès à la protection sociale qui devra se traduire dans les recommandations spécifiques par pays. »

« L’utilisation d’un « tableau de bord social » destiné à contribuer à l’élaboration des politiques économiques européennes est bienvenue. Nous attendons à ce que les résultats se reflètent dans les programmes nationaux de réforme et dans les recommandations concrètes par pays et pas seulement dans le bel emballage et les belles paroles entourant ces recommandations. Pour que l’élaboration des politiques économiques européennes continue à progresser dans une direction plus progressiste, employeurs et syndicats doivent être davantage impliqués dans tous les pays de l’UE. »

Copyright © 2018 European Trade Union Confederation/ Confédération européenne des syndicats, All rights reserved.



Commentaires

Logo de Méc-créant
vendredi 9 mars 2018 à 21h28 - par  Méc-créant

Oui. « Heureusement que la CES est là »...où, malheureusement, les dirigeants d’une CGT, se soumettant à la pensée « européiste » dominante, allèrent y noyer toute perspective de lutte idéologique. Qu’un petit air frais recommence à souffler dans un syndicalisme retrouvant une ligne de pensée contestataire et transformatrice,...c’est toujours bon à entendre. Mais...il était temps (?). Face aux décennies de vide politique sidéral j’avais accouché de quelques textes (peu diffusés évidemment). J’ai fini par en mettre quelques-uns sur un blog dont le titre est, me semble-t-il, assez clair : « Immondialisation : peuples en solde ! » .
Si certains vont y voir, tout avis critique sera bienvenu.
Méc-créant.

Logo de jean pierre tricaud
jeudi 8 mars 2018 à 22h13 - par  jean pierre tricaud

Cette CES est complètement hors sol
Les soit disant dirigeants ne savent ils pas ce qui se passe en France en Italie en Pologne ect...?
La commission européenne Moscovici et tous les autres se fout bien que les salaires augmentent !!
Macron est là pour régler son compte à la classe ouvrière
La CGT devrait se désolidariser de cette déclaration
Mais là c’est moi qui suit hors sol
Jpt

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur