« Ma fille, ce sont des larmes de lutte »

mardi 2 janvier 2018
popularité : 2%

La lettre du père d’Ahed Al Tamimi, cette adolescente emprisonnée dans les geôles israéliennes

Cette nuit, comme toutes les nuits depuis le dernier raid mené par des dizaines de soldats sur notre maison en pleine nuit, mon épouse Nariman, ma fille Ahed, 16 ans, et Nour, sa cousine, la passeront derrière les barreaux. Bien que ce soit sa première détention, les geôles de votre régime ne sont pas inconnues de Ahed. Sa vie entière s’est passée sous l’ombre pesante de la prison israélienne, à commencer par les longues périodes où j’étais emprisonné, qui ont taché son enfance, en passant par les arrestations à répétition de sa mère, de son frère, de ses amis et amies, et jusqu’à la menace, à la fois occulte et manifeste, de la présence de vos soldats parmi nous.

Lire la suite sur lesite de l’ANC



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur