Ardennes Forge : le scandale s’aggrave !

dimanche 10 juin 2007
popularité : 1%

Michèle Leflon, candidate PCF dans les Ardennes, tenait récemment un meeting de campagne. Au soir de celui-ci elle interroge :

Comment avions nous pu envisager faire une réunion publique à Nouzonville sans que « l’affaire » Thomé Génot ne soit au coeur du débat ?

Ardennes Forge, c’est la suite de Thomé Génot, dans les locaux de Thomé Génot, racheté pour une bouchée de pain.

- Ardennes Forge, ce sont des salariés repris pour faire ce qu’ils faisaient avant, mais considérés comme en formation pendant trois mois et donc non payés par l’entreprise, mais par les ASSEDIC, comme les autres bénéficiaires du Contrat de Transition Professionnelle.

- Ardennes Forge, ce sont des salariés payés par l’entreprise en dessous du minimum légal avec compensation de salaire par le CTP, encore par de l’argent public.

Mais la dernière, et la plus belle, nous l’avons appris ce soir car elle est toute récente !

- Il y a eu un mouvement de grève, du fait de rumeurs, confirmées depuis, d’absence de congés payés (Et oui, officiellement, ils n’ont été embauchés qu’à la fin de la pseudo formation et n’auraient donc droit qu’à des congés en fonction des mois travaillés depuis le 1er avril !).

- A cette occasion, les salariés ont appris le projet de départ de machines vers la Chine ! Depuis, ils ont vu une entreprise de maintenance venir étudier les conditions du déménagement !

- Oui, vous avez bien lu : une partie de l’outil de production de Thomé Génot, racheté pour une bouchée de pain, partirait en Chine !

Article de Michèle Leflon* publié dans : Ardennes (blog)

Transmis par Linsay

Le cas typique d’une impuissance voulue du politique. En Amérique latine, et pas qu’au Venezuela, on a vu dans un cas semblable des ouvriers occuper l’usine et exiger la nationalisation de celle-ci. Les ouvriers d’Ardennes Forge seront ils soutenus s’ils entreprennent une lutte similaire ? R.M.


* Michèle Leflon est Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle, de l’insertion et de l’accès à l’emploi.

Membre du Conseil National du PCF

Médecin anesthésiste-réanimatrice, chef de service à l’hopital de Charleville Mézières.

Candidate aux élections législatives du 10 juin 2007 dans la 2e circonscription , Charleville- Givet.



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur