Les brèves de février 2007

mardi 6 février 2007
popularité : 2%

-  AFGHANISTAN : L’opposition laïque au pouvoir de Kaboul existe même si les médias n’en parlent jamais, comme si la situation se résumait à une confrontation entre le gouvernement Karzaï allié aux Etats-Unis et les talibans ; un des responsables de cette opposition laïque, l’écrivain Latif Pedram, dirigeant du Congrès national afghan a récemment dénoncé l’occupation militaire de son pays et demandé le retrait des forces étrangères.

- AFRIQUE DU SUD : Avec 1,4 millions d’hectares, l’Afrique du Sud a pris la tête du continent africain pour les cultures d’OGM (essentiellement maïs) ; dans le monde, les surfaces consacrées aux OGM ont augmenté de 13% en 2006 pour atteindre 100 millions d’hectares.

- ALGERIE : La coordination des sections syndicales des ports d’Algérie va se transformer en fédération pour agir avec plus d’unité et d’efficacité contre toute privatisation des ports et pour la défense des intérêts des personnels.

- ALLEMAGNE : Les Eglises ne sont pas en permanence à la remorque du pape pour essayer de faire entrer la religion dans la Constitution européenne...En Allemagne, les églises catholique et protestante ont adopté un rapport demandant que leur pays (devenu le 4e pays exportateur d’armes conventionnelles derrière la Russie, les Etats-Unis et la France) et l’Union européenne diminuent leurs ventes d’armes.

- AUSTRALIE : Le gouvernement a l’intention de renforcer les critères auxquels devront satisfaire les futurs candidats à la nationalité australienne : relèvement de la durée de résidence, examen d’anglais, preuves de la connaissance de l’histoire du pays.

-  BELGIQUE : Depuis le 18 mai 2006, la Belgique est le premier pays à appliquer une loi qui interdit les armes à sous-munitions (« cluster bombs »). Prolongeant cette décision, le sénateur socialiste belge Philippe Mahoux a lancé une pétition pour une interdiction mondiale de ces armes (www.stopsousmunitions.be).

-  CHINE : Face à la montée des conflits sociaux, souvent violents, et pour éviter une explosion sociale, le gouvernement a décidé de réformer le contrat de travail avec de nouveaux droits pour les salariés qui restent toutefois limités pour ne pas trop écorner les profits des multinationales.

- COREE DU NORD : Fin 2006, la Ministre des Affaires étrangères étasunienne Condoleeza Rice a fait une tournée dans les pays d’Asie pour obtenir l’ arraisonnement et la fouille des cargos de la République Populaire Démocratique de Corée ; le Japon et la Corée du Sud ont refusé de s’associer à ces mesures.

-  CUBA : Les experts internationaux participant à la 5e Rencontre sur la Restauration et la Gestion des Centres historiques ont décerné une « Notion Universelle de la Diversité à l’Utopie » au modèle de restauration du patrimoine de la Vieille Havane ; ils ont également proposé d’appliquer à d’autres pays les méthodes de travail utilisées.

- DANEMARK : La justice a été saisie pour savoir si 26 plaignants pouvaient intenter un procès au Premier ministre qu’ils accusent d’avoir violé la Constitution en engageant le pays dans la guerre contre l’Irak.

- EQUATEUR : Dès son investiture, le nouveau président Rafael Correa s’est inscrit dans le camp antilibéral qui se renforce en Amérique Latine ; il a annoncé plusieurs mesures contre les Etats-Unis, pays qu’il a qualifié « d’hégémonique », ainsi que la renégociation de la dette extérieure de son pays.

- ETATS-UNIS : Couvrant la période octobre 2007- octobre 2008, le projet du budget fédéral du Pentagone s’élève à 490 milliards de dollars, auxquels il faut ajouter 100 milliards pour les guerres d’Afghanistan et d’Irak.

- FINLANDE : L’armateur finlandais « Viking line » avait voulu substituer le pavillon estonien au pavillon finlandais afin de remplacer l’équipage finlandais par des marins estoniens avec des salaires inférieurs ; les syndicats finlandais ont réussi à empêcher cette opération et l’affaire a été portée par l’armateur devant la Cour européenne de Justice.

- FRANCE : De nombreuses associations ont manifesté le 21 janvier devant le « Bataclan » où se tenait un gala en l’honneur de l’armée israélienne qui s’est tenu sous le haut patronage du ministère israélien de la défense ; ni le gouvernement, ni le maire de Paris, n’ont élevé la moindre protestation contre ce gala destiné à apporter des ressources financières à l’armée israélienne.

- GRANDE-BRETAGNE : Invité par des parlementaires, des associations anti-guerre et des droits de l’homme, le député irakien Mohamed Al Daïni, élu sur une liste indépendante, a été interdit d’entrée en Grande-Bretagne ; est-ce parce qu’il avait été le premier à révéler à la presse internationale les tortures subies par les détenus dans les prisons irakiennes ?

- GRECE : Quelques mois après la forte mobilisation du printemps 2006 qui avait été violemment réprimée, les étudiants ont repris leurs manifestations avec le soutien des enseignants contre la privatisation de l’enseignement supérieur.

- INDE : Des responsables de plusieurs municipalités dans l’Etat de l’Uttar Pradesh ont suivi une grève de la faim pour obtenir la fermeture d’une usine Coca-Cola accusée de piller les nappes phréatiques de la région.

-  IRAK : Malgré l’occupation militaire de leur pays et la guerre entre les factions rivales, des syndicats continuent à se battre et à manifester contre les privatisations, les licenciements, la hausse des prix mais aussi pour le retrait des forces d’occupation.

- ISRAEL : D’après le quotidien israélien « Jérusalem Post », le gouvernement aurait mis au point un plan en vue de sa prochaine adhésion à l’OTAN qui prolongerait la coopération actuelle entre Israël et l’OTAN dans le domaine sécuritaire et de la lutte contre le terrorisme (en février 2006, le ministre israélien a participé à une réunion des ministres de la défense de l’OTAN et des manoeuvres militaires conjointes ont été menées avec des pays membres de l’organisation atlantique).

-  ITALIE : Romano Prodi, le président du conseil, a donné son accord à l’installation d’une base militaire étasunienne à Vicenza, près de Venise, à la grande satisfaction du gouvernement des Etats-Unis et de S. Berlusconi qui étaient à l’origine du projet ; « Refondation communiste », qui participe au gouvernement Prodi, a exprimé sa déception mais sans pouvoir faire échec à la décision.

- MALI : Du 23 au 27 février, un sommet mondial se tiendra au Mali sur le thème de la souveraineté alimentaire avec la participation de 500 délégués du monde entier (dont 45 des pays d’Europe).

-  MAROC : Le premier congrès de la jeunesse du parti « Annahj Addimocrati » (La Voie Démocratique) s’est tenu fin décembre à Rabat avec plus de 300 participants ; à l’issue des travaux, les congressistes ont rejoint la marche nationale du collectif contre la vie chère.

- NORVEGE : Suite à une injonction des autorités étasuniennes, l’hôtel Scandic d’Oslo (racheté par la chaîne Hilton) a refusé de louer des chambres à une délégation cubaine participant au Salon du Tourisme en application de la loi Helms-Burton qui interdit de faire du commerce avec tout ressortissant cubain ; le syndicat norvégien des employés a protesté et annoncé qu’il boycotterait désormais les hôtels Scandic.

- PAYS-BAS : D’après un récent sondage, 60% des Néerlandais rejetteraient le projet de Constitution européenne en cas de nouveau referendum ; une réponse cinglante à l’offensive actuelle des partisans du oui.

- PEROU : A l’issue d’un large débat (qui n’a toujours pas eu lieu au sein des organisations syndicales françaises), la CGTP a refusé d’adhérer à la nouvelle Confédération Syndicales Internationale (CSI) pour défendre l’indépendance de la classe ouvrière et protester contre la collaboration avec les institutions internationales.

- POLOGNE : De nombreux parlementaires européens ont signé une pétition adressée au président de la République pour demander le rejet de la proposition de la Ligue des Familles polonaises (LPR) visant à modifier l’article 38 de la Constitution pour reconnaître la « protection de la vie humaine dès sa conception » et rendre l’avortement illégal dans toutes les circonstances, même en cas de viol.

- PORTUGAL : En janvier 2002, était rendu un jugement contre 17 femmes impliquées dans des avortements (procès Maia) ; cinq ans après, le 11 février, devrait se tenir un nouveau referendum pour autoriser la dépénalisation de l’avortement ; de nombreux partis et organisations féministes ont apporté leur soutien aux femmes portugaises car « il n’y a pas de véritable démocratie sans liberté pour les femmes ».

-  RUSSIE : Poutine veut empêcher toute contestation de sa politique, que ce soit dans les médias ou dans la rue ; des députés à ses ordres ont soumis au Parlement un projet de loi limitant le droit de manifestation.

- SUEDE : Sur le plan européen, l’intensité de recherche et développement (mesurée par la part des dépenses en pourcentage du PIB) a été la plus forte en Suède avec 3,86% devant la Finlande (3,48%) pour une moyenne de 1,87% dans l’Union européenne à 27 (2,13% en France).

- THAÏLANDE : Fin décembre, alors que sa monnaie est en nette appréciation par rapport au dollar, le gouvernement, pour empêcher la spéculation, annonce un renforcement du contrôle des capitaux ; la violente réaction de la Bourse de Bangkok a amené le gouvernement à revenir sur sa décision.

- TURQUIE : Le Rassemblement des Associations citoyennes des originaires de Turquie a pris l’initiative, avec le soutien de nombreux partis politiques et associations, d’une manifestation le samedi 27 janvier pour condamner l’assassinat du journaliste Hrant Dink qui rêvait d’un « avenir où les Turcs, les Arméniens et les Kurdes vivraient en harmonie et en paix dans le respect mutuel ».

- VENEZUELA : Le président Hugo Chavez a proposé qu’une loi-cadre soit votée en vue de la nationalisation des entreprises privatisées par les gouvernements précédents ; sans attendre cette loi, des travailleurs occupent des entreprises (comme Sanitarios Macaray), assurent leur fonctionnement et demandent leur nationalisation.



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur