Les brèves de mars 2010

lundi 15 mars 2010
popularité : 2%

. ALGERIE : La loi française du 23 février 2005 réhabilitait le passé colonial de la France, notamment en Algérie (son article 4 a été retiré mais cette loi n’a pas été abrogée) ; cinq ans après, des députés algériens proposent au contraire de criminaliser le colonialisme français et d’engager des poursuites contre les Français qui ont commis des crimes contre l’humanité pendant la guerre d’Algérie. Ce projet est parfaitement légitime.

. ARGENTINE :Devant le Comité de décolonisation, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a insisté le 25 février sur la nécessité de poursuivre la recherche de « solutions créatives » pour les 16 territoires toujours colonisés dans le monde, notamment les Iles Malouines et le Sahara occidental ; le gouvernement argentin a protesté contre la prospection pétrolière engagée par la Grande-Bretagne sur la plateforme continentale des Malouines en violation du droit international.

. BELGIQUE : Au Salon des Vacances à Bruxelles, des défenseurs des droits de l’homme ont distribué dans les allées des faux billets d’avion aller-retour pour Israël pour dénoncer le rôle de la Belgique dans la livraison d’armes à Israël ; sur ordre de l’Ambassade israélienne, ils ont été interpellés et livrés à la police avant de comparaître devant un juge d’instruction.

. BENIN : Début février à Cotonou, le président béninois, Boni Yayi, a dénoncé le fonctionnement du Fonds monétaire international (FMI au détriment des économies les plus pauvres de la planète » ; il a souligné à juste raison que « les conditionnalités du FMI ont souvent été sanctionnées par la quasi-abandon de l’Etat, dans son rôle stratégique, même en période de crise... ». Ces propos n’ont pas amené le chef d’orchestre du FMI Dominique Strauss-Kahn à changer de musique !

. BOLIVIE : Le gouvernement bolivien invite les peuples, mouvements sociaux et « défenseurs de la Terre-mère » du monde ainsi que les scientifiques et les gouvernements à participer à la « Conférence mondiale des peuples sur le changement climatique et les droits de la Terre-mère » du 20 au 22 avril à Cochabamba en Bolivie.

. BRESIL : C’est par une loi que le gouvernement brésilien a choisi d’étendre aux immigrés en situation irrégulière la législation concernant plus particulièrement la liberté de circulation sur le territoire national et l’accès à un travail rémunérateur, à la santé publique et à la justice.

. BURKINA FASO : Avec l’appui du gouvernement, la firme Monsanto a fait du Burkina Faso la tête de pont de son offensive commerciale pour les OGM en Afrique de l’Ouest ; mais, comme en Europe, les paysans burkinabés organisent la résistance contre les cultures OGM.

. CHINE : C’est en Chine qu’il y a le plus grand nombre de condamnations à mort suivies d’exécutions, notamment pour des crimes et du trafic de drogue.

. DUBAÏ : Au lendemain de l’émission par Interpol de 16 nouveaux avis de recherche dans l’affaire de l’assassinat en janvier à Dubaï d’un responsable du mouvement palestinien du Hamas, le chef de la police de Dubaï a accusé le 9 mars Israël d’organiser une « falsification à vaste échelle » des passeports de ressortissants occidentaux. (source : site www.aloufok.net).

. ESPAGNE : A l’initiative de la présidence espagnole, un Sommet Union européenne- Maroc s’est tenu à Grenade le 7 mars ; en marge de ce Sommet, des milliers de personnes ont manifesté le même jour pour soutenir le peuple sahraoui, dénoncer la répression des forces de sécurité marocaines dans les territoires occupés et réclamer le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance.

. ETATS-UNIS : « Obama a une occasion unique de corriger les horreurs de l’ère Bush », déclarait en 2009 Vincent Warren, dirigeant du Centre pour les droits constitutionnels des Etats-Unis. Cela n’a pas empêché le Congrès américain de prolonger les dispositions clés du Patriot Act, arsenal de dispositions liberticides au nom de la lutte antiterroriste.

.HAÏTI : Au cours d’une visite à Haïti, le président du Brésil, qui est à la tête de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAU), a demandé aux créditeurs internationaux, notamment la Banque mondiale et le FMI, d’annuler leur dette estimée à 1,3 milliards de dollars.

. IRAN : Le 12 février à Genève, en marge de la réunion du Conseil des droits de l’homme, Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix, a demandé la création d’un poste de rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’homme en Iran.

. ISRAËL : Le gouvernement israélien fait semblant de discuter avec les Palestiniens (« négociations indirectes » imposées par les Etats-Unis) tout en maintenant le blocus de Gaza et en poursuivant la colonisation, notamment à Jérusalem-Est. Il a donné le feu vert à la construction de 1600 nouveaux logements à Jérusalem-Est juste pendant la visite de Joe Biden, vice-président des Etats-Unis.

. ITALIE : Un rapport de la Cour des comptes fait état d’une très forte augmentation (plus de 20%) des plaintes pour corruption en 2009 ; l’ONG « Transparency International », qui publie un classement des pays selon le degré de corruption, a classé l’Italie à la 63e place en 2009 (41e place en 2007). Le gouvernement met tout en œuvre pour empêcher l’examen d’un projet de loi sur le renforcement des peines pour faits de corruption.

. LITUANIE : D’après la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH), la proximité de l’Etat avec l’Eglise et l’influence de la religion sur la société civile favorisent la cristallisation d’un climat général hostile envers les défenseurs des droits des personnes lesbiennes, homosexuelles, bisexuelles et transsexuelles (LGBT). Cette observation est également valable pour la Lettonie.

. MEXIQUE : 32 pays d’Amérique latine (sans le Honduras) et des Caraïbes ont tenu un Sommet à Cancun avec l’objectif de créer un groupe régional sans les Etats-Unis et le Canada ; cette nouvelle « Union de l’Amérique latine et des Caraïbes » se présente comme une alternative à l’organisation des Etats américains (OEA) dominée par les Etats-Unis.

. NORVEGE : Avec quatre autres pays de l’OTAN (Allemagne, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas), la Norvège a demandé le retrait d’Europe des armes nucléaires étasuniennes ; cette demande vise à lancer le débat au sein de l’OTAN dans la perspective de la conférence de révision du Traité sur la non prolifération prévue en mai 2010.

. PALESTINE : Le Tribunal Russel a tenu sa session du 1er au 3 mars à Barcelone ; réunissant un jury d’experts du droit international et de juristes de renommée mondiale, ce tribunal reprend pour la Palestine le mode d’investigation lancé en 1967 concernant le Vietnam alors occupé par les Etats-Unis. C’est l’ex-ambassadeur de France, Stéphane Hessel, qui a ouvert les travaux en rappelant les violations du droit international et des droits de l’Homme par Israël.

. RUSSIE : Au cours de sa visite en France début mars, le président russe Dimitri Medvedev a dénoncé la volonté d’élargissement de l’OTAN sous la pression des Etats-Unis et renouvelé sa proposition d’un nouveau « pacte européen de sécurité ».

. SAHARA OCCIDENTAL : Après avoir participé le 27 février au 34e anniversaire de la proclamation de la République sahraouie (RASD) dans les campements de réfugiés, 11 défenseurs sahraouis des droits de l’homme ont été fêtés à leur retour par la population sahraouie à Dakhla et El Aaiun ; ces rassemblements festifs ont été brutalement réprimés par les forces d’occupation marocaines. Des dizaines de personnes, notamment des défenseurs des droits de l’homme et des femmes, ont été gravement blessées.

. SUEDE : Par 83 voix contre 71, les membres de la conférence du parti libéral au pouvoir ont rejeté une proposition de leurs dirigeants visant à imposer des cours obligatoires pour tous les étrangers demandant la nationalité suédoise.

. URUGUAY : José Mujica, ex-guérillero Tupamaros des années 1970, a été intronisé le 1er mars président de la République à la tête du second gouvernement dirigé par une coalition de gauche ; il n’a été libéré qu’en 1985 après avoir passé 13 années en prison. Deux ex-guérilleros Tupamaros ont été désignés comme Ministre de la défense nationale, Luis Rosadilla, et de l’Intérieur, Eduardo Bonomi.



Commentaires

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur